Zones d’ombre à Rouiba : 1,7 milliard DA pour la réalisation de projets de développement | El Watan
toggle menu
vendredi, 07 août, 2020
  • thumbnail of elwatan06082020




Zones d’ombre à Rouiba : 1,7 milliard DA pour la réalisation de projets de développement

11 juillet 2020 à 9 h 16 min

La circonscription administrative de Rouiba a alloué une enveloppe de plus de 1,7 milliard de DA à la réalisation de 114 programmes de développement au profit des zones d’ombre dans les communes de la circonscription, a indiqué le wali délégué de Rouiba, Ahmed Boudouh.

En marge d’une visite d’inspection de certains haouchs dans les commune relevant de la circonscription administrative de Rouiba, M. Boudouh a fait état, via le site officiel de la wilaya d’Alger, de «114 programmes de développement au profit des zones d’ombre bénéficiant d’une enveloppe de plus de 1,7 milliard de DA», ajoutant que les travaux débuteront «dès la finalisation des procédures de passation des marchés conformément à la législation en matière de réglementation des marchés publics et des délégations de service public».

Lors de sa visite, le wali délégué de Rouiba a inspecté les travaux de raccordement de Haouch Lalla Dergana et de Saridj El Rabie (dans la commune de Rouiba) aux réseaux de gaz naturel et d’éclairage public, ainsi que les travaux de bitumage de la rue principale par l’Etablissement de maintenance des réseaux routiers et d’assainissement de la wilaya d’Alger (Asrout).

Le bitumage des ruelles sera réalisé par Asrout dès l’achèvement des travaux du réseau d’assainissement, a ajouté M. Boudouh. Le wali délégué a donné, en compagnie de responsables locaux, le coup d’envoi de plusieurs projets de développement dans des zones d’ombre situées dans la commune de Réghaïa, dont le projet de raccordement au réseau de gaz de ville au profit de quelque 140 familles de la ferme Amirouche (haouchs Guemmaz,Torchi).

Il s’agit également de la réalisation d’un stade de proximité à la cité Hassaïne Ali (Aïssat Mustapha) dont «la durée de réalisation devra être raccourcie à 45 jours» à la demande du wali délégué, souligne la même source. Par ailleurs, un aménagement urbain de l’entrée nord de la ville de Réghaïa a été programmé à partir de la rue Hachalfi dont la réalisation a été confiée à l’Entreprise nationale des grands ouvrages d’art (ENGO).

D’autre part, une antenne administrative a été inaugurée à la cité Ouarsenis et devra abriter les services de l’état civil et les bureaux de l’action sociale au profit des travailleurs de la commune de Réghaïa, et ce, dans le cadre du programme tracé par la structure centrale des œuvres sociales du ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire. Pour les marchés de proximité et dans la même cité, il a été décidé la réalisation d’un marché communal de 476 locaux, moyennant le budget de la commune.

Pour ce faire, le wali délégué a instruit d’étendre le projet pour abriter 600 locaux, tout en demandant à la société chargée du projet de raccourcir les délais de réalisation à quatre (04) mois. Cette «importante» structure commerciale permettra une organisation de l’urbanisme commercial, l’éradication du commerce parallèle, et la création de nouveaux emplois au profit des jeunes de la commune, indique-t-on de même source.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!