Tessala eL merdja, Douéra et Khraïcia : Le commerce informel omniprésent | El Watan
toggle menu
samedi, 30 mai, 2020
  • thumbnail of elwatan30052020




Tessala eL merdja, Douéra et Khraïcia : Le commerce informel omniprésent

20 mai 2020 à 9 h 00 min

En ces temps de confinement et de fermeture des commerces, l’informel prospère dans certaines localités. Profitant de l’opportunité que présentent les mesures prises pour lutter contre le coronavirus, des vendeurs informels occupent le terrain. A Tessala El Merdja, les vendeurs anarchiques se sont déployés dans différents endroits, mettant à profit la fermeture, depuis quelques semaines, du marché des fruits et légumes du chef-lieu de la commune.

D’autres articles, tels que les vêtements pour enfants, pour femmes ainsi que les ustensiles de cuisine sont proposés à la vente. Les commerçants légaux voient d’un mauvais œil ce déploiement, d’autant que leurs locaux commerciaux sont fermés depuis de longs jours alors que ces trabendistes sont autorisés à étaler leurs marchandises impunément sur la voie publique. A Khraïcia, un marché de fruits et légumes, bien qu’il soit anarchique, attire beaucoup de monde. Les règles de distanciation sociale et les mesures de prévention sont peu respectées. Les citoyens font leurs achats et les commerçants vendent, sans trop se soucier des risques de contagion. A Douéra, un autre espace commercial informel, situé à mi-chemin avec Khraïcia, connaît à son tour du succès. L’absence des règles de protection contre le coronavirus fait peur.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!