Surcharge des classes à l’est  : 20 lycées et 20 CEM en cours de réalisation | El Watan
toggle menu
dimanche, 23 février, 2020
  • thumbnail of elwatan23022020 2
  • Stream système


Surcharge des classes à l’est  : 20 lycées et 20 CEM en cours de réalisation

11 février 2020 à 9 h 01 min

l’est de la capitale, plusieurs projets de réalisation de structures éducatives sont en cours de réalisation. Ces projets ont été lancés dans le but d’atténuer la surcharge que connaissent les établissements scolaires de la région.

D’après Abidet Lahbib, directeur de l’éducation (est), «les projets de réalisation de ces nouvelles structures éducatives auront le mérite d’absorber le flux d’élèves qui ne cesse de s’agrandir», confie-t-il. Il est question dans le cadre de cette démarche de la réalisation de 48 groupes scolaires, 12 lycées et 20 CEM, «4 lycées et 4 CEM seront réceptionnés à la prochaine rentrée scolaire», indique-t-il.

Signalons qu’à l’origine de la surcharge des classes dans les localités de l’est de la capitale, les multiples opérations de relogement lancées jusqu’ici par la wilaya et qui ont provoqué le déplacement de milliers de familles. Des cités tentaculaires ont été réalisées dans différentes communes, à l’instar de la cité AADL El Karouche à Réghaïa, à Dergana, à Bordj El Bahri ou encore à Rouiba.

Ces nouvelles cités ont chamboulé la démographie de la région. A Réghaïa, le nombre d’habitants est passé du simple au double en l’espace d’une année seulement. La nouvelle cité AADL construite aux abords de la ville a accueilli un milliers d’habitants, pour lesquels, il faut prévoir de nouveaux équipements publics qui répondent aux besoins de ces nouveaux habitants.

A Bordj El Bahri, la surcharge des classes a atteint des seuils alarmants. Les nouveaux habitants recasés dans le cadre des grandes opérations de relogement trouvent des difficultés à faire scolariser leurs enfants dans des conditions plus au moins convenables. «Les mesures prises par les pouvoirs pour régler le problème de la surcharge des classes ne sont pas suffisantes. Il faut redoubler d’efforts car le déficit est grand», confie un habitant de la nouvelle cité d’El Karouche.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!