Sit-in des souscripteurs AADL 2 : «Nous voulons nos affectations» | El Watan
toggle menu
dimanche, 23 février, 2020
  • thumbnail of elwatan23022020 2

  • Stream système

Sit-in des souscripteurs AADL 2 : «Nous voulons nos affectations»

11 février 2020 à 9 h 02 min

Un sit-in de protestation a été organisé, hier, par les souscripteurs au programme AADL 2013 de Baba Hassen (site 1) devant le siège de la direction générale de l’AADL sise Saïd Hamdine, pour faire valoir leur droit au logement.

Quadrillés par un dispositif de sécurité important, les quelques centaines de postulants ont décidé, une fois encore, de monter au créneau. Sur les pancartes hissées et la banderoles accrochées au portail de la direction, on pouvait saisir : «Nous voulons nos logements» et aussi «Non à la manipulation», marquée en relief.

A travers cette action qui a pour but d’attirer l’attention des autorités, les postulants réclament l’attribution des affectations et la remise immédiate des clés pour les sites déjà prêts. Rencontré sur place, le représentant des souscripteurs de Baba Hassen déplore la lenteur dans la procédure de livraison ainsi que l’opacité dans la communication. «Nos logements sont fin prêts (VRD) mais les affectations ne sont toujours pas attribuées», a-t-il expliqué.

«Nous avons exposé nos doléances l’année dernière à l’ancien directeur général, M. Rouba, ce dernier nous avait signifié qu’une opération de relogement partielle sera programmée dans le site des 900 logements en ce mois de février. Il semblerait que les choses ont changé avec le nouveau directeur général installé récemment», a-t-il renchéri.

Selon le même interlocuteur, le nouveau DG, Tarek Belaribi, aurait décidé de repousser l’échéance de la livraison, estimant que les travaux dans certains sites ne sont pas parachevés. Une décision qui va à l’encontre des doléances formulées initialement par les souscripteurs. «Selon la clause du contrat, il est question de visiter le site après le paiement de la troisième tranche.

Ce n’est pas notre cas. De ce fait, nous ne comprenons pas pourquoi les décisions d’affectation et l’ordre de versement de la dernière tranche sont différés à une date ultérieure», ont-ils signifié, expliquant au passage que d’autres souscripteurs à l’est d’Alger ont récupéré leurs affectations avant la finalisation des projets. Nos tentatives pour joindre le directeur général de l’AADL sont restées sans suite.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!