Secteur de la santé dans la capitale : Plus de 4 millions de citoyens admis aux urgences médicales | El Watan
toggle menu
mercredi, 20 mars, 2019
  • thumbnail of elwatan20190320

Secteur de la santé dans la capitale : Plus de 4 millions de citoyens admis aux urgences médicales

23 janvier 2019 à 8 h 43 min

Plus de 4 millions de citoyens ont été admis au service des urgences médicales à Alger en 2018, impliquant la mise en place d’un réseau pilote pour organiser ces services et assurer des prestations sanitaires optimales aux malades, a souligné le directeur de la santé et de la population de la wilaya d’Alger, Mohamed Meraoui.

Lors d’un séminaire sur «L’organisation des services d’urgences médicales dans la capitale», M. Meraoui a précisé que «le manque de coordination entre les services médicaux incite les malades à se rendre aux urgences, même pour les cas non urgents, entraînant ainsi la dégradation des services, vu la pression sur ces services au niveau des différents établissements hospitaliers, indiquant que les services des urgences d’Alger ont accueilli plus de 4 millions de malades en 2018».

Soulignant que les urgences constituent «le portail des services hospitaliers», le responsable a dit qu’en dépit de la disponibilité de tous les moyens matériels et des ressources humaines nécessaires, la pression enregistrée au niveau des urgences due au manque de coordination entre les établissements hospitaliers ne permet pas d’assurer des prestations sanitaires optimales aux patients, d’où la nécessité d’une révision du fonctionnement de ces services à travers l’élaboration d’«un réseau organisationnel» qui servirait de modèle et de référence pour les autres wilayas.

Une étude est en cours à cet effet pour définir les maladies à prendre en charge dans les services des urgences, a fait savoir le responsable, indiquant que, d’après une évaluation préliminaire, les urgences médicales accueillent principalement les personnes atteintes de maladies thoraciques et cardiaques et les enfants.

Rappelant que la direction de la formation au ministère s’attelle actuellement à organiser des sessions de formation au profit des médecins généralistes qui exercent dans les services d’urgences médicales en vue d’améliorer les prestations sanitaires, M. Meraoui a mis l’accent sur l’impératif de sensibiliser les citoyens quant au recours aux établissements sanitaires de proximité qui les orientent, en cas de nécessité, vers les CHU.

Les malades qui se rendent dans certains services des urgences sont confrontés a une multitude de problèmes, qui obligent, les plus nantis d’entre eux à se rabattre sur les cliniques privées.
La difficulté la plus courante que rencontrent les patients est certainement celle de l’affluence, qui contraint les malades à attendre leur tour des heures durant. Or il s’avère que la plupart des malades qui se rendent aux urgences ne sont pas tous des cas urgents.

Signalons qu’en dépit de ces problèmes, des améliorations ont été apportées aux services des urgences dans la plupart des hôpitaux de la capitale. A Aïn Taya, le service a été entièrement réhabilité, en plus de l’hygiène qui prévaut dans les moindres recoins de ce service. La prise en charge et l’accueil des malades se font de manière efficiente.

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!