Voyage à travers le marché Boumati (El Harrach) : Les contradictions font bon ménage | El Watan
toggle menu
samedi, 17 avril, 2021
  • thumbnail of elwatan15042021




Voyage à travers le marché Boumati (El Harrach) : Les contradictions font bon ménage

30 janvier 2020 à 9 h 03 min

El Harrach, plus précisément Boumati, à l’est d’Alger, il est tout juste 8h40 ! J’avais comme l’impression d’avoir franchi cette porte de téléportation qui permet à l’équipage de Star Trek de rejoindre d’autres dimensions.

Dehors, sur le trottoir, près du marché de gros des friperies toujours opérationnel et prisé, un étal magnifiquement agencé et présenté expose des produits haut en couleur, où se côtoient le marron, le rose, le beige-gris), avec une note de fraîcheur apportée par la verdure des bouquets de persil.

Un tableau macabre qui n’a rien à envier aux scènes gores d’Orange Mécanique de Stanley Kubrick où la douwara (panse de mouton et de bœuf), gharnoug (poumons de mouton), bouzelouf (têtes de mouton), et ker3ine (pieds de mouton), cohabitent à ciel ouvert en libérant leurs «arômes» embaumant ainsi toute la ruelle !

9h, quelques petits pas sur la planète «bouzelouf», un grand pas pour l’Algérie !

Non loin de là, un étrange véhicule, style Mad Max, en moins sophistiqué, attire mon attention :

Une 404 bâchée, mais sans bâche, équipée de bidons et jerricans, un système de pompe, surmonté d’un haut-parleur !!!

Un petit jeune très dynamique et d’ailleurs fort sympathique, micro à la main, tentait d’une voix qui rappelait singulièrement feu Dahmane El Harrachi, Allah Yerahmou, de rabattre les clients

«Dir lafaire dir lafaire dir lafaire». (Faites des affaires, faites des affaires…)

«Isis, sanibo, javil….isis nta3 lahwayedj, sanibo nta3lahwayedj… eddi wafarhi ya khti»

(Savon liquide, liquide parfumé, javel, savon liquide pour habits, liquide parfumé pour habits…prends et tu seras heureuse ma sœur)

Fritures extraterrestres !

Plongé dans un mélange d’odeurs non identifiées, dont les senteurs martiennes sont libérées par un bouzelouf bien présenté et des détergents très colorés (jaune, vert, bleu, rouge, blanc), j’aperçois juste à côté une petite gargote d’où émanaient des odeurs qui me rappelaient soudain que j’étais sur Terre !

Sardines et frites au menu de ce havre de paix pour mes narines agressées !

Je n’hésite pas un instant !

Un vrai délice, des sardines frites à l’ancienne dans une cuve «noire» ou «noircie» … je préfère ne pas trop y penser… et certainement saupoudrées d’un chouïa de poussières et d’un zest d’arômes de bouzelouf et d’Isis… un délice quand même !

Il est 20h ! Un haut responsable déclare sur une chaîne de télévision locale que l’Algérie est désormais orientée vers la modernité et que le processus de modernisation de l’économie est engagé !!!

Etal de bouzelouf mchawat (tête de mouton pré-grillée) à l’air libre et «dir lafaire, dir lafaire…», serait-ce là le levier vers la modernité ???

Contacté via la machine à remonter le temps et la porte multidimensionnelle de Star Trek, Einstein, très intéressé par le sujet au début, refusa toute déclaration !

On raconte qu’il prit place, lui aussi, à Boumati, attiré par cette planète si proche et pourtant inconnue !


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!