Les camions interdits d’accès aux zones urbaines | El Watan
toggle menu
mercredi, 20 mars, 2019
  • thumbnail of elwatan20190320

A partir de samedi à Mahelma

Les camions interdits d’accès aux zones urbaines

02 janvier 2019 à 10 h 03 min

La décision a été prise suite à une visite d’inspection effectuée par une commission de daïra.

Les camions de gros tonnage seront, à partir d’aujourd’hui, interdits d’accès aux chantiers par la route menant vers Mahelma, ainsi qu’à la cité Sidi Bennour. Désormais, ils seront tenus d’emprunter la route nationale.

La décision a été prise jeudi, suite à une visite d’inspection effectuée par une commission de daïra, suivie d’une réunion et de la signature d’un PV avec les représentants des habitants des cités Sidi Bennour et Cosider, sises sur le périmètre de la nouvelle ville de Sidi Abdallah, à l’ouest d’Alger.

La mise à exécution de cette décision sera effective à partir d’aujourd’hui, a indiqué le représentant des habitants et secrétaire général de l’association Sidi Bennour, Abderrahmane Megdoud, qui a affirmé qu’il retirera, aujourd’hui, le PV de réunion au niveau de la circonscription administrative de Zéralda.

Cette décision intervient après une longue mobilisation des citoyens et l’organisation, la semaine dernière, d’un rassemblement pacifique, pour exiger l’amélioration des conditions de vie dans ces deux cités.

La principale revendication exprimée était la réhabilitation de la route, pour permettre au transport public de circuler. En fait, en raison de la dégradation de la seule voie reliant le chef-lieu de la commune de Mahelma vers Sidi Bennour, les transporteurs ont déserté les lieux.

Sur cette route,une crevasse énorme a fini par décourager les derniers automobilistes qui empruntaient encore cette voie. La commission, explique M. Megdoud, a constaté de visu l’étendue du désastre et le grand risque encouru par les habitants, d’où la décision d’interdire, une bonne fois pour toutes, le passage des camions, qui sont à l’origine du mauvais état de la route. «Outre les transporteurs privés, les bus des étudiants et ceux de l’Etusa refusent de s’y rendre, de crainte de se renverser», ajoute-t-il.

Avec cette mesure tant attendue, les habitants espèrent un retour rapide à la normale, après avoir beaucoup souffert de l’absence de transport des voyageurs. Selon notre interlocuteur, il a été aussi convenu que les services de la wilaya procèdent au colmatage de la grande fissure sur la voie publique. «Nous avons eu des garanties de l’ONOU et de l’Etusa qu’ils vont se redéployer aussitôt la route réparée», ajoute-t-il.

Pour rappel, le passage des grands camions dans cette partie de la commune de Mahelma est devenu dense et soutenu depuis des mois en raison des chantiers, notamment d’habitat, lancés dans les environs. Outre l’état de la route, l’on s’est également plaint des fuites récurrentes d’eau dues au préjudice causé au réseau d’AEP.

L’on apprend que cette commission, composée de représentants des autorités locales (ministère de l’Intérieur et gendarmerie), s’est engagée aussi à lancer des travaux d’aménagement et d’amélioration du cadre de vie d’ici mars prochain.

Le seul point noir est que la revendication quant au raccordement au réseau de gaz de ville n’a pas été satisfaite. Et les habitants sont appelés à faire preuve de patience, après 14 longues années de souffrance avec les bonbonnes de gaz.

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!