Bravant les mesures des autorités : Le commerce informel reprend à Alger | El Watan
toggle menu
samedi, 21 mai, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Bravant les mesures des autorités : Le commerce informel reprend à Alger

05 juillet 2021 à 9 h 00 min

Baisse de garde ou conséquence conjoncturelle, le commerce informel reprend de plus belle à Alger, bravant les nombreuses mesures décrétées, au cours des dernières années, pour l’éradiquer et débarrasser l’économie nationale et, dans certains cas, la santé publique, de sa nuisance.

Désormais, même les grandes artères de la capitale ne sont plus épargnées par la vente à la sauvette.

Pourtant, ce phénomène est largement décrié par les commerçants «légaux», détenteurs de registre de commerce et qui payent leurs impôts rubis sur l’ongle, en étant les premiers à en faire les frais. Alignés les uns après les autres, tout au long des arcades, à l’entame de la rue Mohamed Belouizdad, des étals de fortune exposent, au nez et à la barbe des autorités compétentes, tous types de marchandises.

On y vend des fruits et légumes, chaussures (hommes, femmes, enfants), accessoires de téléphonie (kit main libre, anti-choc…), effets vestimentaires et pain ordinaire ou traditionnel (galettes). Tout est matière à gagner sa journée ou, pour certains, arrondir les fins de mois.

Les mêmes scènes se répètent dans d’autres quartiers de la capitale, à l’instar de Belouizdad, Bab El Oued, Bachdjerrah ou encore El Harrach, a-t-on constaté.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!