Lancement de l’application numérique Guide d’Alger | El Watan
toggle menu
jeudi, 28 mai, 2020
  • thumbnail of elwatan28052020




Promotion du tourisme dans la capitale

Lancement de l’application numérique Guide d’Alger

21 juin 2018 à 11 h 45 min

Première du genre dans la capitale, cette application permettra aux touristes d’avoir des informations en temps réel.

Une application numérique appelée «Guide d’Alger», entrant dans le cadre de la promotion du tourisme dans la capitale, sera lancée au cours de cette semaine, à l’occasion de la tenue du sommet international des «smart cities» (villes intelligentes), prévu les 27 et 28 juin, a annoncé, hier, la responsable des investissements des projets «Alger smart-ville et start-up», Fatiha Slimani.

«Cette application numérique Guide d’Alger, première du genre dans la capitale, va permettre aux touristes et aux visiteurs locaux d’avoir des informations en temps réel et de localiser tous les lieux que renferme la capitale, y compris les hôtels, les restaurants, les jardins, les musées et même les différentes ruelles d’Alger», a précisé Mme Slimani, lors d’une rencontre avec les représentants des secteurs participant à la préparation du sommet, dont des universités à vocation technologique.

Le jeune concepteur de cette application numérique, Karim Boukhemikham, a expliqué que cette «application mobile viendra en complément des outils déjà mis en place pour la promotion touristique de la capitale». «Grâce à cette application l’information deviendra accessible à toute heure et quel que soit le lieu où la personne sera localisée. L’utilisateur bénéficiera en temps voulu d’informations pertinentes et du même coup appréciera la haute qualité du service qui lui sera proposé.

La mise en place d’options adaptées à l’utilisateur peut constituer un vecteur supplémentaire de satisfaction pour l’utilisateur», a souligné le créateur de l’application. Selon Mme Slimani, également conseillère à la wilaya d’Alger, lorsqu’il a été décidé de la tenue du sommet international des «smart cities» à Alger, les services de la wilaya ont entamé une opération de mise à niveau de tous les secteurs au niveau de la capitale, y compris ceux du tourisme et du transport, avec la participation active de représentants des ministères et des différentes structures, à l’instar de l’aéroport d’Alger, où plusieurs distributeurs de change seront mis en place 24h/24 à l’occasion de ce sommet international.

«La participation de jeunes étudiants bénévoles, issus tous de différentes universités à vocation technologique, à l’instar de l’Ecole polytechnique, de l’Ecole supérieure d’informatique et de l’Ecole polytechnique d’architecture et d’urbanisme, va apporter un plus à ce sommet», a-t-elle estimé, affirmant, à ce sujet, que «ces bénévoles ne sont pas uniquement des trilingues mais peuvent, aussi, par leur formation technique, accompagner les visiteurs étrangers».

Rappelons que plus de 4000 participants nationaux et internationaux activant dans les domaines des technologies modernes et des start-up, ainsi que des leaders dans l’investissement des villes intelligentes, seront au rendez-vous à ce sommet, qui verra l’organisation, par ailleurs, de deux compétitions, dont un «hackathon» (compétition de jeunes porteurs d’idées innovantes).

Ce sommet, unique en son genre en Algérie, mais également dans les pays émergents, verra aussi la participation de 150 experts internationaux, incluant des sommités mondiales en technologie, finances, industrie et autres. De nombreuses métropoles comme Paris, Séoul, Caracas, Kigali, San Francisco, Vancouver ou encore Londres, seront représentées par leurs décideurs, qui feront le déplacement à Alger pour ouvrir de potentielles voies de collaboration.

Tous ces invités prestigieux discuteront des tendances actuelles, des défis et des finalités attendues de la création de villes plus intelligentes et partageront les expériences liées aux technologies et aux écosystèmes smart city. C’est notamment une opportunité d’intéresser la diaspora algérienne en lui facilitant la voie de l’entrepreneuriat dans les nouvelles technologies, d’une part, et d’encourager, d’autre part, les compétences des entreprises et des start-up locales dans leurs efforts d’innovation.

Les institutions et organisations internationales, telles que la NASA, le Forum économique mondial, La Banque islamique de développement, la Banque mondiale, les Nations unies, ou encore les institutions universitaires, telles que le MIT ou l’université de Toronto, ainsi que les acteurs technologiques de la Silicon Valley et d’autres hubs technologiques se joindront également à ce sommet.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!