Gestion des catastrophes naturelles : Établir la liste des régions exposées | El Watan
toggle menu
mardi, 12 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191112


Gestion des catastrophes naturelles : Établir la liste des régions exposées

13 juin 2019 à 8 h 25 min

Le projet de «Plan directeur de résilience urbaine de la wilaya d’Alger (PDRU)», lancé en 2018, avance à un rythme soutenu dans sa mise en œuvre, et ce, afin de mettre en place une base de données «exhaustive» et une cartographie 3D pour établir la liste des régions exposées aux risques de catastrophes naturelles, et ce, en vue de prendre les mesures préventives adéquates, a indiqué, mardi, Mohamed Smaïl, directeur du projet PDRU.

Dans une déclaration à l’APS, en marge d’un atelier sur «le rôle des médias dans le renforcement et la consécration de la culture de prévention et la réduction des risques en cas de catastrophes naturelles», organisé à Alger, M. Smaïl a fait savoir que l’opération a enregistré une avancée «notable», en coordination avec les différents secteurs et institutions, afin de fournir à la wilaya et aux institutions publiques une banque de données et une cartographie 3D des différentes régions d’Alger pour réduire les risques de catastrophes naturelles et renforcer la résilience urbaine. «Le projet est exécuté par des experts relevant des différentes institutions nationales, en partenariat avec le bureau d’études EMI», a-t-il précisé.

Dans l’objectif de garantir la pérennité de ce projet de 24 mois, des études techniques seront élaborées, en coordination avec les services de 12 secteurs, outre 7 études des risques naturels, dont les séismes, les inondations, les glissements de terrain et les changements climatiques, a-t-il ajouté, soulignant que «la réalisation de ce plan permettra de garantir la résilience de la capitale face aux catastrophes naturelles, et ce, grâce aux résultats des enquêtes, toutes techniques confondues».

Pour M. Smaïl, «ce plan, basé sur une approche participative et impliquant les autorités de la wilaya, les responsables, les services de sûreté, les élus, les représentants des entreprises spécialisées, la société civile, les universitaires, les médias et les associations, sera le fruit d’une coopération entre les compétences nationales et étrangères et les experts internationaux». Le PDRU fournira à la wilaya d’Alger «une vision commune pour une capitale résiliente et une feuille de route réaliste» pour la prise de décision, à moyen et à long terme, visant la réduction des risques, a affirmé M. Smaïl.

Il a fait part de «la mise en place d’un dispositif de vigilance au niveau des circonscriptions administratives, des communes et des directions pour le suivi des inondations et des autres catastrophes, permettant aux services techniques d’intervenir immédiatement et d’éviter les différents risques aux citoyens».

Le directeur du projet PDRU a estimé que les médias étaient un partenaire essentiel dans l’action de proximité impliquant le citoyen, et ce, afin de les informer des pratiques et comportements à adopter, en cas de catastrophes.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!