Enseignement supérieur à Alger : De nouvelles infrastructures en vue | El Watan
toggle menu
samedi, 02 juillet, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Enseignement supérieur à Alger : De nouvelles infrastructures en vue

28 avril 2021 à 9 h 16 min

Le secteur de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique à Alger sera renforcé par la création d’écoles nationales supérieures et d’instituts spécialisés répondant aux exigences des métiers de demain, a affirmé le ministre du secteur, Abdelbaki Benziane.

Dans une allocution prononcée à l’occasion de la célébration du 47e anniversaire de la création de l’USTHB et l’inauguration de nombre de structures universitaires dans la capitale, le ministre a fait savoir que la wilaya d’Alger accueillera «deux nouvelles écoles nationales au niveau du pôle technologique de Sidi Abdellah ainsi que d’autres écoles, instituts spécialisés et établissements de recherche et économiques, l’objectif étant de mettre en place un pôle scientifique et technologique d’excellence».

Répondre aux exigences

Ces infrastructures universitaires «devront assurer des formations répondant aux exigences des métiers de demain à l’ère du numérique et de l’innovation technologique», a ajouté le ministre, relevant qu’il s’agit de réaliser un développement économique au diapason des évolutions technologiques et la réalisation du développement durable.

A cette occasion, M. Benziane a soutenu que l’inauguration d’un groupe de laboratoires de recherche au niveau de l’Ecole nationale polytechnique (ENP) d’El Harrach, composé de 12 laboratoires de recherche, une plate-forme technologique d’analyses physico-chimiques, qui comprend 6 unités de recherche et une maison des sciences à l’université des sciences et technologies Houari Boumediène, s’inscrit dans le cadre du «renforcement des capacités pédagogiques et de recherche de la wilaya d’Alger».

Et de rappeler, par là même, que la wilaya d’Alger comptait 19 établissements universitaires, 12 écoles supérieures et deux écoles normales supérieures (ENS) accueillant 152  364 étudiants dans toutes les spécialités confondues encadrées par 9453 professeurs de différents grades

. Dans le souci de raccorder l’université à son environnement social et économique, le ministre a appelé les responsables des établissements éducatifs et de recherche de la wilaya d’Alger à «la conclusion de conventions avec les entreprises économiques et sociales publiques et privées en vue de la concrétisation de la coopération avec le partenaire économique nationale public et privé sous forme de véritables projets concrets, en plus d’œuvrer à la promotion de la créativité.»

A cette occasion, M. Benziane a donné des instructions à la famille universitaire de la wilaya d’Alger portant sur l’impératif d’«encourager la création de pôles d’excellence dans les écoles nationales supérieures ou de proposer l’ouverture de spécialités accessibles à travers une inscription nationale si les conditions nécessaires sont réunies, notamment l’encadrement et les laboratoires pédagogiques.

Le premier responsable du secteur a insisté sur l’impératif de poursuivre les efforts pour améliorer les prestations universitaires et effectuer des visites d’inspection et de contrôle sur le terrain au niveau des structures de service en veillant à garantir des services de qualité aux étudiants, notamment durant le mois de Ramadhan, en sus d’œuvrer au respect des normes sanitaires lors de la préparation des repas et d’écouter et dialoguer avec les partenaires sociaux».

Il convient de noter que la visite sur le terrain du ministre, qui était accompagné du wali d’Alger, Youcef Chorfa, et des responsables locaux, prendra fin avec l’organisation d’une rencontre avec la famille universitaire.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!