Direction de distribution de Sidi Abdellah : Plus de 8000 logements raccordés au gaz de ville | El Watan
toggle menu
samedi, 27 novembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Direction de distribution de Sidi Abdellah : Plus de 8000 logements raccordés au gaz de ville

17 octobre 2021 à 10 h 05 min

a Direction de distribution de l’électricité et du gaz de Sidi Abdellah à l’ouest de la capitale a procédé au raccordement de plus de 8000 logements (toutes formules confondues) au réseau de gaz de ville au niveau de huit (8) différents sites, a indiqué la direction.

La direction ne ménage aucun effort pour accompagner les pro- grammes de logement dans les communes qu’elle couvre, en accordant la priorité à ce type de programmes dans le cadre d’un plan d’urgence, a précisé la même source. Ce plan est à même de contribuer à la livraison des logements équipés de toutes les commodités, notamment le raccordement aux réseaux du gaz et de l’électricité de l’ensemble des structures annexes telles que les écoles, les locaux de commerce et les établissements de santé publique, a ajouté la direction.

Le site AADL de Douéra obtient la part du lion des projets réalisés récemment, a fait savoir la Direction de distribution de Sidi Abdellah dans son document, rappelant qu’il compte un total de 7000 logements répartis sur deux sites, à savoir 7000/3254 dont les travaux sont achevés et le site 7000/3746 où le taux d’avance- ment des travaux est de 70%. Quant à l’installation des compteurs, la direction a indiqué que cette opération se fait «de manière accélérée», relevant qu’elle est tributaire de la présence des propriétaires des logements pour des raisons de sécurité. Dans ce cadre,

la Direction de distribution de Sidi Abdellah appelle les souscripteurs affectés aux sites dont les travaux sont achevés, à se rapprocher de ses agences commerciales munis de la décision d’affectation et d’une copie de la pièce d’identité, en vue de les programmer pour bénéficier d’un compteur de gaz.

Signalons qu’au niveau des nouvelles cités réalisées dans la capitale, ce genre de travaux qui inclut également le raccordement au réseau d’eau potable se font dans les plus brefs délais et parfois même avant l’occupation des logements par les bénéficiaires.

Cependant, les nouveaux occupants sont confrontés à d’autres problèmes qui sont liés à l’absence de transport et le manque de structures et d’équipements publiques devant répondre aux besoins des habitants. En matière de transport, il convient de rappeler que des conventions ont été signées entre la direction de l’AADL et l’établissement de transport urbain et suburbain (Etusa) pour assurer des dessertes permanentes entre ces nouvelles cités et le centre d’Alger et les différents pôles urbains.

Cela reste pour le moment insuffisant. Les exemples qui illustrent cette situation ne manque pas. À Heuraoua, à l’est de la capitale, les nouveaux habitants de la cité AADL trouvent toujours des difficultés à se déplacer à partir de leur cité. Les moyens de transport étant pratiquement inexistants, ils sont contraints de faire le guet pour emprunter les bus qui transitent à proximité de leur lieu d’habitation.

Aucune navette n’est assurée à partir de la cité. Cette situation dure hélas depuis l’occupation des lieux par les bénéficiaires.

K. S


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!