Demandeurs de logements sociaux : Sit-in devant la CA de Sidi M’hamed | El Watan
toggle menu
dimanche, 05 avril, 2020
  • thumbnail of elwatan05042020



Demandeurs de logements sociaux : Sit-in devant la CA de Sidi M’hamed

25 février 2020 à 9 h 03 min

Une centaine de citoyens demandeurs de logements sociaux ont organisé hier un rassemblement devant le siège de la circonscription administrative de Sidi M’hamed.

A l’origine de cette énième démonstration de rue, la longue attente de ces citoyens qui se disent lésés par les autorités locales. «Les opérations de relogement menées jusqu’ici par la wilaya d’Alger ont concerné les occupants des bidonvilles, des caves et ceux des terrasses.

Les familles qui vivent dans l’exiguïté n’ont jamais fait l’objet d’une quelconque opération de relogement. Il sont victime de marginalisation», confie une des participantes au rassemblement. Le cas de cette dame est révélateur d’une gestion inégale : «J’ai déposé mon dossier en date du 25/05/2006 sous le numéro 10 669.

Depuis, je suis entrée moi et les membres de ma famille dans une longue et interminable expectative, car aucune suite n’a été donnée à ma demande. Entre-temps, les gens qui ont érigé des mansardes sur les terrasses ont eu des logements.

Je connais même des employés de banque, dont le salaire dépasse les 100 000 DA et qui ont été relogés. C’est injuste !» D’après cette citoyenne qui occupe une chambre avec trois enfants à charge, il s’agit d’une discrimination flagrante. «Nous sommes dans la zone de flottement.

Nous n’ouvrons pas droit au logement social car nos revenus dépassent les 25 000 DA, et nous ne faisons pas partie de la catégorie de ceux qui ouvrent droit à la formule LLP.

Nous sommes donc dans la zone d’ombre», explique-t-elle. Ballottés entre les services de l’APC, ceux de la circonscription administrative et de la wilaya, ces citoyens ne savent plus à quelle porte frapper.

«Le quota de la commune d’Alger-Centre en logements sociaux n’excède pas 100 unités, alors que le nombre de dossiers déposés est estimé à plus de 1000. Le comble est que ces 100 logements vont être comme à chaque fois attribués aux indus occupants et autres citoyens qui n’ouvrent pas droit», soutient-elle. 

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!