Dély Ibrahim : Un égout éventré non réparé depuis plus d’un mois | El Watan
toggle menu
vendredi, 15 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191114


Dély Ibrahim : Un égout éventré non réparé depuis plus d’un mois

03 octobre 2019 à 9 h 00 min

Les résidants du quartier Bois des Cars II de Dély Ibrahim sur les hauteurs d’Alger ne savent plus à quelle porte frapper pour mettre fin à leur calvaire qui dure depuis plus d’un mois à la suite de l’éclatement d’un égout qui déverse les rejets carrément sur la chaussée causant de sérieux désagréments aux habitants, sans compter les risques de maladie qui guettent les riverains.

La présence d’une école à proximité du lieu où s’est produit la rupture du réseau d’assainissement n’a pas fait réagir les services concernés de la Seaal en dépit des multiples réclamations des habitants du quartier.

La colère commence à gronder parmi les résidants qui n’en peuvent plus de patauger dans les eaux nauséabondes qui ruissellent sur la chaussée, s’invitant même dans les caves et les cours des maisons faisant le bonheur des moustiques et autres parasites qui empoisonnent la vie des habitants du quartier.

Faudrait-il une catastrophe sanitaire pour prendre la mesure de la gravité du problème et prendre les mesures qui s’imposent pour remettre en état le réseau d’assainissement ?

Il faut croire que les habitants de ce quartier sont condamnés à prendre leur mal en patience à chaque fois que les services publics interviennent pour des travaux au niveau du site. C’est le cas d’une fuite de gaz ignorée pendant plusieurs jours par les services de Sonelgaz malgré les réclamations des riverains avant d’être réparée.

Mais comme nos entreprises sont réputées de faire le travail à moitié, l’équipe de Sonelgaz est partie en laissant la chaussée où elle est intervenue pour la réparation de la fuite de gaz dans un état de cratère béant. L’attente pour colmater la fosse dure depuis les premiers jours du Ramadhan à nos jours.

Des véhicules se sont retrouvés encastrés dans ce piège à rats sans faire heureusement de victimes. L’endroit est devenu un véritable goulot d’étranglement pour la circulation automobile mettant à rude épreuve les nerfs des usagers contraints de slalomer pour se frayer un passage.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!