Commune de Bab El Oued : Des élus demandent la destitution du P/APC | El Watan
toggle menu
dimanche, 23 février, 2020
  • thumbnail of elwatan23022020 2
  • Stream système


Commune de Bab El Oued : Des élus demandent la destitution du P/APC

11 février 2020 à 9 h 03 min

Les élus frondeurs mettent en exergue l’article 43 du code communal.

Treize des 23 élus de l’APC de Bab El Oued ont signé une pétition pour la destitution du président d’APC, Maaloume Mustapha. D’après le premier vice-président, chargé des finances et de l’investissement, Nacer Farid Zineddine, «le P/APC a été jugé par un tribunal qui a rendu une décision à son encontre. Le jugement le condamne à une année de prison avec sursis et une amende de 50 000 DA.

Cependant, le P/APC continue à exercer ses fonctions, alors que le code communal stipule clairement, dans son article 43, qu’il doit cessé toute fonction». Et de déplorer : «Nous avons adressé plusieurs écrits au wali d’Alger, au wali délégué et au ministère de l’Intérieur, en vain. Nous demandons seulement l’application de la loi, car nul n’est au-dessus de celle-ci. A moins que le maire ne fasse exception.»

Outre cette situation qui est en porte-à-faux avec la réglementation, les 13 signataires relèvent plusieurs lacunes dans la gestion du P/APC. «Les cantines scolaires sont gérées de manière tout à fait aléatoire et à la limite de la négligence, sans parler du domaine financier associé à ce volet de la gestion. Nous avons diligenté une enquête dans les cantines scolaires, nous avons découvert des écarts exorbitants dans les prix des produits alimentaires», indique-t-il.

Et d’expliquer  : «La mauvaise gestion du P/APC ne se limite pas aux seules carences constatées au niveau des cantines scolaires, mais les surpassent dans plusieurs domaines. Je citerai, à titre d’exemple, le siège de l’APC qui est sans électricité depuis un mois. Appareil photographique du service de biométrie qui est en panne depuis également un mois. Les voitures de service de l’APC sont sans assurances depuis belle lurette, etc.»

Pour avoir la version du P/APC, nous avons tenté de prendre attache avec ce dernier à maintes reprises, mais aucune suite n’a été donnée à notre démarche.

Les habitants de la commune de Bab El Oued qui attendent depuis des années l’amélioration de leur cadre de vie devront encore attendre. «Nous avions espoir en cette assemblée.

Mais après une longue et interminable expectative, nos attentes se sont soldées par un désespoir total, car rien n’a été fait pour améliorer notre quotidien. Les habitants de la commune continuent de vivre dans un cadre complètement altéré», déplore un habitant de Bab El Oued, en fulminant : «Nous savons que le P/APC a été jugé pour une affaire liée à des emplois fictifs, sans parler des autres domaines de malversation dont les enquêtes à venir révéleront toute l’étendue.

Nous avons pris conscience, dès les premiers mois de l’arrivée de ce responsable, qu’il fera tout pour servir ses propres intérêts, et c’est ce qui s’est passé.» Au lieu d’œuvrer pour le bien-être des administrés, les élus locaux de la plupart des APC de la capitale sont plongés dans d’interminables conflits qui ne servent pas les citoyens. 



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!