Cité Colonel Amirouche à Hussein dey : Des lacunes qui altèrent le cadre de vie | El Watan
toggle menu
lundi, 01 juin, 2020
  • thumbnail of elwatan01062020





Cité Colonel Amirouche à Hussein dey : Des lacunes qui altèrent le cadre de vie

14 janvier 2020 à 9 h 02 min

La cité Colonel Amirouche, dans la commune d’Hussein Dey, est touchée par de nombreux problèmes d’insalubrité. Aujourd’hui, des centaines de familles occupent des logements que l’ancien colonisateur avait laissés dernière lui.

Pour résoudre leurs soucis qui continuent de s’accumuler, les habitants se sont organisés en comité de quartier qui plaide leur cause depuis le début de la dernière décennie. Nous avons rencontré le président du comité de quartier, Lekkat Abdelghani. Ce dernier nous a fait part d’une batterie de problèmes qui causent beaucoup de tort aux habitants et donnent par ailleurs, selon lui, une mauvaise image de la cité.

Durant son explication, notre interlocuteur nous a informé que des immeubles qui ne sont plus très jeunes souffrent d’un manque d’entretien régulier. «Les immeubles sont totalement à l’abandon, l’ensemble des locataires des derniers étages se plaignent de problèmes d’étanchéité ; à chaque période comme en ce moment, les habitants sont obligés de poser des bidons et bassines sur le sol afin de canaliser l’eau», dénonce-t-il.

Il explique par ailleurs que ce n’est pas le seul souci que les habitants doivent affronter.  En effet, des problèmes de ramassage d’ordures dans les vides ordures des immeubles sont débordés, les avaloirs qui doivent dérouter l’eau sous terre sont bouchés par de la boue, des bouteilles et tous autres détritus, même si en réalité le civisme reste une priorité dans la gestion des déchets personnels.

Pour étayer ses propos, notre interlocuteur nous a fait parvenir de nombreuses lettres explicatives, où ce dernier décrit aux autorités compétentes telles que le président d’APC, le wali délégué, le wali d’Alger ainsi que le directeur de l’OPGI de Hussein Dey les nombreux maux de la cité.

Une trentaine de lettres ont été envoyées depuis 2011, et toutes informent ou rapportent de nouveaux problèmes. Par ailleurs, des problèmes d’égouts rendent aujourd’hui la vie dans la cité insupportable en raison des émanations  nauséabondes.

Les problèmes d’égouts qui s’accumulent touchent, selon le président du comité de quartier, plusieurs immeubles. «Il faut savoir que nous avons fait beaucoup de choses pour aider nos voisins qui sont nos amis. En mars 2019, nous avons envoyé un courrier de plusieurs pages au directeur de l’OPGI d’Hussein Dey, lui notifiant plusieurs points sensibles qui doivent être corrigés, comme des problèmes d’ordre électrique, les balcons des immeubles, la minuterie, l’étanchéité, la maçonnerie, les  travaux de peinture, l’assainissement des égouts, des ascenseurs en panne.

L’ensemble de ces problèmes lui ont été notifiés après que des travaux ont été réalisés, mais le résultat a été qualifié de bâclé», nous précise notre interlocuteur. Comme signe de bonne foi, le directeur interpellé a notifié en date du 31 mars 2019 que des instructions ont été données aux services concernés pour remédier à la situation, mais encore une fois le constat est alarmant.

Le problème des égouts persiste et en date du 9 janvier 2020, un accident est survenu causant des dégâts matériels importants. Ainsi, les eaux usées qui avaient du mal à se déverser correctement ont rongé les fondations d’un mur de soutien qui a fini par s’écrouler sur plusieurs voitures, les envoyant toutes à la casse et faisant grimper la colère des habitants qui ont vu leurs biens détruits à cause de l’absence flagrante sur terrain des autorités compétentes.  



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!