Après la réception du collecteur de Oued Ouchayeh : Lancement de la deuxième tranche des travaux | El Watan
toggle menu
dimanche, 26 mai, 2019
  • thumbnail of elwatan20190526

Après la réception du collecteur de Oued Ouchayeh : Lancement de la deuxième tranche des travaux

18 février 2019 à 8 h 40 min

Un plan pour la sécurisation de la capitale contre les inondations a été mis en place depuis quelques années. Entre autres dispositions devant concrétiser cet objectif, il y a lieu de citer les travaux d’aménagement de Oued Ouchayeh.

Ce cours d’eau hautement pollué traverse l’agglomération de Oued Ouchayeh en serpentant à flanc de colline. Les habitations érigées de part et d’autre de l’oued subissent à chaque saison hivernale des crues inopinées. Acculé dans ses derniers retranchements par les habitations anarchiques, le cours d’eau déborde continuellement et menace les fondations des maisons, qui risquent de s’écrouler. Il y a même des écoles qui se trouvent en fin de parcours du cours d’eau qui subissent les affres de cette situation.

Afin de protéger ce lotissement d’habitation et toute la partie basse de Oued Ouchayeh, à savoir les communes de Hussein Dey, de Bachdjarrah et d’El Maqaria, il a été procédé au lancement de travaux d’aménagement du cours d’eau.

D’après Boukarcha Kamel, directeur de l’hydraulique de la wilaya d’Alger, «le projet de réalisation du collecteur de décharge de Kouba, qui s’inscrit dans le cadre des projets visant la sécurisation de la capitale contre les inondations, a été mis en service, en attendant le parachèvement du reste des travaux d’aménagement de Oued Ouchayeh dans leur deuxième lot», confie-t-il.

Et de préciser : «La mise en service de ce collecteur, long de 2,5 km, permettra de sécuriser les zones basses contre les inondations. L’enveloppe financière affectée pour la réalisation du premier lot des travaux d’aménagement de Oued Ouchayeh est de l’ordre de 4 milliards de dinars.» Le deuxième lot interviendra directement après la mise en service du collecteur, et le rythme des travaux dans le cadre de cette deuxième partie du projet connaîtra une accélération importante. «Le montant global du deuxième lot des travaux est de l’ordre de 3,6 milliards de dinars.

Dans le cadre de ces travaux, il sera procédé au transfert des eaux pluviales vers Oued Ouchayeh avec la création de routes et de nouveaux espaces publics. La durée des travaux de cette deuxième tranche est fixée à 43 mois», a fait savoir M. Boukercha. La création d’une route carrossable sur toute l’étendue couverte de l’oued donnera une nouvelle configuration à la cité.

En plus de l’aspect purement technique, qui s’articule autour de la sécurisation de l’agglomération contre les inondations, le projet va conférer une meilleure organisation, particulièrement pour la circulation routière. Il est prévu aussi de dégager des espaces publics qui vont permettre d’entrecouper les masses urbaines.

En attendant le parachèvement de ces travaux, les habitants de cette partie de la capitale ont accueilli favorablement ce projet qui devrait améliorer de manière significative leur cadre de vie.

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!