Appel à l’intégration de cette frange au sein des classes préparatoires | El Watan
toggle menu
mardi, 20 août, 2019
  • thumbnail of elwatan20190820
  • Pub Alliance Assurance





Prise en charge des enfants aux besoins spécifiques

Appel à l’intégration de cette frange au sein des classes préparatoires

27 janvier 2019 à 10 h 00 min

La vice-présidente de l’Assemblée populaire de la wilaya (APW) d’Alger, Farida Djebali, a relevé la nécessité d’ouvrir de nouvelles classes préparatoires pour les enfants aux besoins spécifiques, les autistes en particulier, au sein des écoles coraniques d’Alger, afin de garantir une meilleure intégration de cette frange dans la société.

Dans une déclaration à la presse, vendredi, Mme Djebali a souligné l’importance d’ouvrir de nouvelles classes dans le cycle préscolaire (préparatoire) au profit des enfants de moins de 6 ans au niveau des écoles coraniques de la capitale, en particulier les enfants souffrant d’autisme et les handicapés mentaux, à l’effet de leur garantir une meilleure intégration dans la société.

Elle a fait savoir, à ce propos, que les assiettes foncières wakfs disponibles au niveau d’Alger seront exploitées pour la réalisation de nouvelles écoles coraniques, qui devront accueillir ces enfants dans les meilleures conditions. La wilaya d’Alger verra plusieurs projets pour l’extension, la réalisation de nouvelles écoles coraniques ou la construction de nouvelles mosquées avec l’aide de bienfaiteurs, a indiqué Mme Djebali, relevant que la réalisation de ces nouvelles structures intervient en réponse au nombre sans cesse croissant d’inscriptions d’enfants aux besoins spécifiques.

La catégorie des personnes aux besoins spécifiques bénéficie d’un intérêt particulier de la part des autorités concernées, lesquelles ont mobilisé tous les moyens pour assurer l’intégration professionnelle et sociale de cette frange et lui permettre de contribuer efficacement au processus de développement national. Plus de 45 000 élèves ont été inscrits dans les classes de préscolaire au titre de cette nouvelle année, contre 40 000 l’année dernière, a fait savoir la vice-présidente de l’APW d’Alger, relevant que ce cycle enregistre une grande affluence, eu égard aux «bons résultats obtenus, d’où l’impératif de redoubler d’efforts pour renforcer le nombre de places en faveur des enfants n’ayant pas encore atteint l’âge de scolarisation».

S’agissant des visites sur le terrain de la commission des affaires sociales, religieuses et des wakfs, Mme Djebali a rappelé qu’elles intervenaient en application du plan d’action de l’APW d’Alger et conformément au code de la wilaya, qui confère aux membres des commissions le droit d’inspecter les différentes structures, notamment celles relevant du secteur des affaires religieuses. Ces visites permettent de s’enquérir de l’état de ces structures et de relever les insuffisances, a-t-elle expliqué.

Dans ce sens, les membres de la commission ont relevé lors de leurs différentes visites plusieurs insuffisances impactant négativement l’apprentissage des apprenants, à l’image notamment du manque d’appareils de chauffage et de climatisation, les fuites d’eau et le manque de mobilier, a fait savoir Mme Djebali, appelant par la même occasion à la promulgation de textes de loi encadrant ces écoles coraniques, en particulier le salaire des enseignants qui exercent majoritairement à titre volontaire ou dans le cadre des contrats de pré-emploi.

Les services de la wilaya d’Alger ont dégagé une enveloppe financière de 17 milliards de centimes pour la restauration des mosquées et écoles coraniques à travers les différentes communes de la capitale, ainsi qu’un budget pour la distinction des lauréats des concours de récitation et de psalmodie du Saint Coran organisés tout au long de l’année, a fait savoir Mme Djebali.

Outre les écoles coraniques Salmane El Farissi de Bab Ezzouar, Ahmed Sahnoune de Bir Mourad Raïs, Omar Ibn El Khettab de Belouizdad, la visite a conduit la commission à la maison de bienfaisance (Dar Essabil) jouxtant la mosquée El Qaria de Zéralda, qui dispose de 10 pièces et de cuisines pour l’hébergement de familles et d’accompagnateurs de malades admis à l’hôpital de Zéralda, a-t-elle indiqué.

Des travaux d’extension de l’école coranique Ahmed Sahnoune de Bir Mourad Raïs ont été récemment lancés pour l’ouverture de nouvelles classes éducatives, de façon à répondre à la demande des apprenants de différents âges désirant suivre un enseignement coranique, selon la responsable. L’année scolaire d’enseignement coranique (2018-2019) à Alger a été marquée par l’ouverture de 3 nouvelles écoles coraniques d’une capacité de plus de 1200 élèves répartis sur les écoles de Garidi (Kouba), Salmane El Farissi (Bab Ezzouar) et Errahma des Eucalyptus. Ces structures éducatives disposent de places pédagogiques pour les élèves du préscolaire, a-t-elle ajouté.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!