toggle menu
samedi, 17 novembre, 2018
  • thumbnail of elwatan09072018

Des dizaines de parents d’élèves de l’école primaire Tarik Ibn Ziad, à Ain Benian (ouest d’Alger), se sont rassemblés, hier à 8h, devant l’entrée de l’établissement scolaire pour dénoncer le nouvel emploi du temps imposé aux élèves.

Ain Benian : Mécontentement chez les parents d’élèves de l’école Tarek Ibn Ziad

29 novembre 2016 à 10 h 00 min

Une mesure prise par la direction afin de trouver des créneaux horaires pour les collégiens d’un CEM attenant qui va être fermé… au milieu de l’année scolaire. Les élèves de cet établissement vont être dispatchés, selon la décision de la direction de l’éducation, sur deux écoles primaires qui se trouvent juste à côté, dont Tarik Ibn Ziad.

Une réunion a donc été improvisée par les parents d’élèves. Une pétition a été signée et une lettre a été remise à la directrice de l’école, qui a accepté de les recevoir. Les représentants des parents jugent que le nouvel emploi du temps est contraignant. Les élèves sont partagés en deux groupes.

Certains auront cours de 8h à 10h15, et de 12h45 à 15h20,  alors que les autres occuperont les créneaux horaires restants 10h30 à 12h35 et 15h30 à 17h30. «Nous n’accepterons pas que nos enfants sortent de l’école à cette heure-là», s’élève l’un des parents, qui relèvera aussi que les élèves auront classe l’après-midi du mardi, qui est habituellement libre.

Pour celui-ci, ces mesures vont, à coup sûr, perturber complètement la scolarité des élèves. Par ailleurs, les parents rencontrés sur place ont été unanimes à contester le fait que désormais les élèves du CEM, des adolescents, puissent se mélanger à des enfants du primaire. Il faut noter que ce problème est né suite à la décision de fermer le CEM El Ghernati.

Apparemment, le Contrôle technique des constructions (CTC) a émis un avis de démolition immédiat. En tout cas, les parents des élèves de l’école primaire Tarek Ibn Ziad promettent de revenir à la charge dès aujourd’hui. Ils se sont entendus pour ramener tous leurs enfants à 8h afin que les responsable de l’établissement s’en tiennent à l’ancien emploi du temps. Entre-temps, la directrice de l’école leur a signifié qu’elle va transmettre leurs doléances à qui de droit. 

 

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!