Accidents de la route : Alger en tête des wilayas les plus touchées | El Watan
toggle menu
vendredi, 13 décembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191212

  • Massage Tunisie


Accidents de la route : Alger en tête des wilayas les plus touchées

07 novembre 2019 à 9 h 18 min

La wilaya d’Alger vient en tête de liste des wilayas les plus touchées par les accidents de la route, selon un récent bilan du Centre national de prévention et de sécurité routières (CNPSR) rendu public, faisant état de 960 accidents lors des neuf premiers mois de 2019 ayant entraîné 120 morts et 1122 autres blessés.

On peut expliquer ce phénomène par le volume du parc automobile de la wilaya d’Alger, estimé à 1 600 000 (16,48% de la totalité du parc), sans compter les véhicules d’autres wilayas qui affluent vers Alger qu’on chiffre à un million à chaque début de semaine et l’étendue du réseau routier (2364 km). En outre, il faut relever que c’est la wilaya la plus grande en termes de population et le nombre de déplacements.

La plupart des institutions et des administrations sont concentrées à Alger. Les causes des accidents sont généralement semblables aux autres wilayas : facteur humain, état de l’infrastructure routière et conditions atmosphériques et état du véhicule. Il y a aussi la prolifération de pièces détachées contrefaites vendues à des prix très abordables mais qui ne sont pas fiables et peuvent comporter des risques pour le véhicule (plaquettes de frein, bougies, amortisseurs).

Selon le CNPSR, les jeunes conducteurs entre 18 et 29 ans sont les plus impliqués dans les accidents de la circulation. Les titulaires des permis de conduire de moins de deux ans et les motocyclistes étaient également les premiers responsables de ces accidents. Les services de sécurité (DGSN et Gendarmerie nationale) imputent les accidents essentiellement au comportement humain : excès de vitesse, dépassements dangereux, perte de contrôle du véhicule, non-respect de la distance de sécurité et manœuvres dangereuses.

La lutte contre l’insécurité routière revêt ces dernières années un caractère prioritaire. Les campagnes lancées espèrent réduire le nombre des accidents et des victimes de la route, une modification des comportements délictueux, et l’émergence d’une nouvelle culture en matière de sécurité. L’insécurité routière s’est aggravée durant ces dernières années en raison notamment de la congestion des routes et de la croissance du parc automobile.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!