Médéa : Atelier de formation sur les modalités d’implication des cellules de proximité de solidarité | El Watan
toggle menu
samedi, 16 novembre, 2019
  • thumbnail of 20191116


Médéa : Atelier de formation sur les modalités d’implication des cellules de proximité de solidarité

22 octobre 2019 à 8 h 16 min

Un atelier de formation consacré aux modalité d’implication des Cellules de proximité de solidarité (CPS) dans la mise en œuvre du programme d’appui au développement local durable et aux activités sociales dans le nord-ouest de l’Algérie (Padsel-Noa), a été organisé, récemment à Médéa, au profit du personnel des cellules de proximité locales relevant de la direction locale de l’action sociale et de la solidarité.

Initié par l’Agence de développement sociale (ADS) avec le concours de la Direction locale de l’action sociale et de la solidarité (Dass) et des experts de l’union européenne, cet atelier vise à la formation de l’encadrement des CPS en matière de conception du processus et des modalités d’implication dans l’exécution de ce programme en termes d’employabilité des groupes vulnérables, a indiqué à l’APS, le directeur opérationnel du programme Padsel-Noa, Samir Boukhalfa.

L’objectif, a-t-il souligné, est de valoriser et renforcer les capacités des compétences et des structures d’appui locales, en l’occurrence les cellules de proximité de solidarité, considérées comme la «cheville ouvrière» de ce programme, de façon à permettre à leur encadrement de pouvoir dresser avec exactitude le profil des catégories à cibler en priorité, d’élaborer des enquêtes de ménages et identifier les actions qui auront un impact direct sur les conditions de vie des catégories vulnérables, a-t-il expliqué.

Lancé officiellement en février dernier, le Padsel-Noa concerne les communes de Baata, Ouled-Hellal, Ouled Antar et Kef-Lakhdar, et vise, pour rappel, à améliorer les conditions de vie des habitants, à renforcer la création d’emplois, la diversification des revenus, outre la valorisation des capacités des compétences et des structures locales. Une liste de projets communautaires ou actions à réaliser, à la faveur de ce programme, a été finalisé, selon Salir Boukhalfa, et couvre les segments de l’agriculture, l’élevage, les métiers traditionnels et le recyclage.

Des équipements apicoles et forestiers ont été récemment acquis et seront distribués «incessamment» à des bénéficiaires sélectionnés parmi les trois catégories touchés par ce programme, à savoir les jeunes porteurs de projets, les femmes au foyer et les personnes aux besoins spécifiques, a-t-il indiqué.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!