Laghouat : Les héritiers de la famille Rezzoug ne décolèrent pas | El Watan
toggle menu
mercredi, 20 mars, 2019
  • thumbnail of elwatan20190320

Laghouat : Les héritiers de la famille Rezzoug ne décolèrent pas

01 décembre 2018 à 8 h 05 min

P as moins de 50 personnes de la famille Rezzoug, dans la wilaya de Laghouat, ont protesté récemment pour dénoncer les lenteurs judiciaires et administratives concernant une affaire de possession illégale de leur terrain. Le litige porte sur un lopin de terre d’une superficie de quelque 1000 m2, dans l’indivision, situé à l’intersection du carrefour menant au siège de la wilaya.

Selon A. C. Rezzoug, un des protestataires, ce bien immobilier a été enregistré en 1960 à la Conservation foncière de Blida et l’acte d’acquisition date de 1935. Cette affaire, qui revêt un caractère purement civil, s’est compliquée depuis que les héritiers de la famille Rezzoug ont déposé une plainte le 6 juin 2017, mettant en cause la direction de la Conservation, le Cadastre et les héritiers K., pour «faux et usage de faux et déclarations mensongères».

Dans une lettre datée du 7 novembre et dont El Watan détient une copie, A. C. Rezzoug, mandaté par une soixantaine d’héritiers, a relaté les faits de cette affaire au ministre de la Justice, garde des Sceaux, Tayeb Louh. Le plaignant a qualifié de «spoliation manifeste» d’un bien par les héritiers K., qui se sont fait délivrer indûment un livret foncier sur la base de documents qui seraient falsifiés, et ce, malgré l’opposition des héritiers Rezzoug du 21 mars 2017.

Il a en outre dénoncé l’exécution forcée en présence de la force publique, d’une décision de justice qu’il considère frappée par une erreur matérielle. A les en croire, les protestataires ne comptent pas en rester là pour dénoncer et condamner tous ceux et celles qui ont permis à des faussaires d’accaparer indûment les biens d’autrui. «La bureaucratie et la corruption caractérisent ce dossier du foncier qui est otage de multiples intérêts des milieux occultes dans cette wilaya.

Nous réclamons l’intervention des hauts responsables pour mettre fin à ces graves dépassements», insiste Ahmed Rezzoug, un des héritiers protestataires.

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!