Une longue histoire du temps | El Watan
toggle menu
jeudi, 14 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191114


Une longue histoire du temps

08 septembre 2019 à 9 h 16 min

Il y a une presse mafieuse, une presse sérieuse, une autre cupide, une presse crédible, une presse éthique et une presse aux ordres, mais il n’y a pas en Algérie de presse qui n’est pas patriotique ou qui aurait des sentiments antinationaux.

A ce titre, les analystes de comptoir ou les autocrates qui traînent près des abreuvoirs de l’Etat se trompent en agitant la menace d’une main intérieure agitée par un cerveau extérieur. Si elle existe vraiment, celle-ci serait plutôt géolocalisée dans des structures de l’Etat, dans des grands circuits économiques et quelques mouvances partisanes, dont des groupes religieux. D’ailleurs, ces mêmes cercles de réflexion réactionnaires se trompent sur un autre point : personne en Algérie n’est contre des élections dans des délais plus ou moins acceptables. C’est juste que les préalables font l’objet d’un désaccord entre ceux qui pensent qu’il faut prendre des mesures importantes avant d’aller se ruer vers les bureaux de vote et ceux qui disent que c’est au nouveau Président élu de construire le nouveau pays démocratique, se déchargeant ainsi de tout effort préalable. Histoire d’économie d’échelle sur l’axe du temps, ceux qui disent que trop de temps a été perdu sont ceux qui en perdent le plus en reportant la prise de mesures visant à instaurer de la confiance, et ceux qui ralentissent sont en réalité ceux qui veulent en gagner, pariant sur un léger surplace pour pouvoir aller plus vite après. Dans ces catégories citées, on a bien sûr oublié de citer les fatalistes dépressifs qui disent que rien ne va s’arranger et que le pays court à sa perte, annonçant comme s’ils s’en réjouissaient à l’avance que le temps leur donnera raison. Mais que va-t-il se passer demain ? Stephen Hawking, le physicien auteur du célèbre Une brève histoire du temps, faisait remarquer que «même les plus farouches déterministes qui pensent que tout est écrit d’avance et qu’il n’y a rien à faire regardent quand même à droite et à gauche avant de traverser la rue»…


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!