Société de placement cherche placements | El Watan
toggle menu
jeudi, 12 décembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191212


  • Massage Tunisie

Société de placement cherche placements

17 juillet 2019 à 10 h 00 min

Souvent, quand on ne sait pas quoi faire, on devient islamiste. Ainsi, ce jeune oisif, sans travail ni pouvoir, ce cadre très moyen sans argent ni ascendant sur les femmes, entrés dans une logique de groupe à la recherche d’une élévation sociale, voire pour des dividendes matériels, sont devenus islamistes du jour au lendemain sans conviction religieuse particulière.

A un niveau beaucoup plus haut, la nomination à la tête de l’APN d’un nomade politique parti du Hamas pour essaimer dans quelques groupes sans envergure, participe du même principe, quand on ne sait pas quoi faire, on met un islamiste.

Dans une stratégie discutable, les salihine, Bensalah et Gaïd Salah, proposent ainsi une alliance islamo-conservatrice pour contrer les démocrates, trotskystes, socialistes, libéraux ou progressistes dont on n’a jamais su quoi en faire, à part les diaboliser ou les mettre en prison.

Car il s’agit bien d’une nomination, des députés FLN ayant avoué que l’ordre était venu d’en haut, pour adopter la feuille de route écrite à un échelon supérieur. Le FLN avait déjà expérimenté ce type d’alliance, d’une part pour tenter de regagner de la légitimité, de l’autre pour affaiblir l’opposition dont la logique moderniste inquiétait les seigneurs de guerre, chefs de tribu et potentats locaux.

On a vu le résultat, même s’il faut distinguer le Hamas du FIS, le premier, entriste aux ordres du DRS et élément de la mouvance mondiale des Frères musulmans, le second, radical populiste inscrit dans l’ordre rigoriste du wahhabisme saoudien, idiot utile du mondialisme US.

Alors que le socle du hirak est bien l’égalité, la justice, progrès, pizzas, transparence, baskets, modernité, élections libres et sans référent rétrograde, l’APN, présidée en son temps par le même Bensalah, par Bouhadja cadenassé par Bouchareb lui-même putsché, aura largement failli dans son rôle de plus importante structure de représentation populaire. Oui, la route est encore longue. Mais au moins elle est éclairée par des réverbères.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!