Quelle est la véritable insécurité ? | El Watan
toggle menu
dimanche, 24 octobre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Quelle est la véritable insécurité ?

26 septembre 2021 à 10 h 00 min

Pour des raisons de sécurité, nous ne pourrons pas savoir quels aspects profonds de la sécurité ont été abordés par le Haut Conseil de Sécurité.

Mais on sait déjà que l’Algérie va renforcer ses contrôles de sécurité pour les voyageurs, évidemment pour des raisons de sécurité, et que l’Algérie et le Maroc vont peut-être aller vers la guerre. Possible ? Les raisons existent et les troupes prêtes, il suffirait d’un incident sérieux sur le terrain pour que tout bascule.

C’est donc probable, une partie du deep state est pour l’affrontement, une autre contre et une troisième sans opinion du moment qu’elle est payée à la fin du mois. D’un autre côté, tant que les services de sécurité sont encore en dissension, ce qui se voit à travers les mutations, licenciements et procès du personnel de sécurité, tout peut arriver, d’autant que l’incapacité à s’accorder sur un chef qui chapeauterait tous les services dure depuis trop longtemps.

Une guerre ? Tout le monde serait perdant, même si, comme disait Lénine, «la guerre est un accélérateur d’Histoire», sur l’idée que deux nations en conflit armé règleront plus vite leurs divergences et arriveront plus rapidement à une paix et une reconstruction de l’espace commun. Mais à force de parler de sécurité, on oublie la vraie sécurité, celle qui s’appelle sécurité sociale.

A titre d’exemple, un malade qui va chez un médecin généraliste dont la consultation est facturée à 1000 dinars, est remboursé à hauteur de 5%, soit 50 dinars sur 1000, obligé donc de payer 950 dinars pour une simple visite médicale qui basculera vers des analyses, très chères, un scanner hors de prix ou de simples médicaments qui sont aussi ridiculement remboursés et avec la case hors-jeu, si vous avez un cancer, on vous expliquera gentiment comment mourir à la maison.

A force de parler de sécurité, on oublie cette véritable insécurité, d’où l’exigence d’un Haut Conseil de sécurité sociale. Avec évidemment un général à la tête ; si possible en bonne santé mentale et physique.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!