Pour remplir une prison il faut bien vider quelque chose de l'extérieur | El Watan
toggle menu
jeudi, 24 septembre, 2020
  • thumbnail of elwatan07092020





Pour remplir une prison il faut bien vider quelque chose de l’extérieur

12 août 2020 à 9 h 23 min

Et pourtant, le code de l’information stipule bien qu’«aucune peine de prison ne peut être requise contre un journaliste dans le cadre de son travail».

Et pourtant, bien qu’il ait couvert des manifestations, ce n’est pas dans l’exercice de ses fonctions qu’il a été jugé mais sur le code pénal et l’atteinte à l’intégrité de la nation, qui du coup risque de se désintégrer par successions d’abus de pouvoir, de décisions hasardeuses et inquiétants messages lancés à l’opinion publique. Et pourtant, après 8 mois, le Président arrivé grâce au hirak n’a pas encore compris que ce que demandaient les Algérien(ne)s n’était pas du pain ou la baisse du prix de l’essence, mais de la justice.

Et pourtant, c’est bien le même Président qui a enfoncé le journaliste en le qualifiant d’espion, ce que la juge a appliqué comme un décret présidentiel. Et pourtant, son dossier était vide, mais ce qu’on lui reproche au fond est de fréquenter les ambassades, ce qui n’est pas encore un délit prévu par le code pénal.

Et pourtant, bien qu’il ne soit pas le seul à être victime d’une injustice, il aura eu la peine la plus lourde jamais prononcée dans le cadre de cet absurde délit d’incitation à attroupement non armé qui n’existe que dans les dictatures. Il aura bien une peine moins lourde en appel ou sera gracié, mais combien de gens doivent aller en prison avant de réformer la justice, le système de nomination des juges et l’inféodation de la magistrature au pouvoir exécutif et aux généraux tapis dans l’ombre de sigles bureaucratiques d’organes de surveillance, dont la tâche première est de harceler les opposants, militants et activistes avec l’argent du contribuable ? A qui le tour ? A tout le monde, un par un, en file indienne devant le juge, pour tel délit étrange, tant qu’en haut lieu on confond encore Etat fort avec régime arbitraire.

En attendant sa convocation au tribunal, on peut quand même lancer une prophétie : connu pour avoir construit des logements, il sera célèbre pour avoir rempli les prisons.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!