Please, mister pleasant | El Watan
toggle menu
vendredi, 15 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191114


Please, mister pleasant

17 octobre 2019 à 9 h 00 min

Cette loi sur les hydrocarbures n’est donc qu’un remake de la loi Khelil conçue en 2002, qui devait attirer l’investissement étranger et même de galaxies lointaines, selon le ministre de l’époque, enfant d’Oujda aujourd’hui réfugié aux Etats-Unis.

Ce fût grâce au passage à Alger d’Hugo Chavez, adversaire des USA, que cette loi avait été annulée en 2003 par Bouteflika, adversaire du général Toufik. Pourquoi en remettre une couche, 17 ans après ? La thèse en cours explique qu’afin de s’attirer le soutien US pour les élections du 12 décembre, le Premier ministre Gaïd Salah aurait décidé d’un cadeau aux entreprises américaines.

Ce n’est qu’une opinion, car il n’y a pas que des Américains dans le désert, il y a aussi le français Total, qui veut exploiter le gaz de schiste en Algérie, alors qu’il en est interdit dans son pays, les Norvégiens de Statoil ou les Espagnols de Repsol.

Mais au fond, cette thèse est l’une des rares à expliquer cette précipitation alors qu’il y a plus urgent, comme par exemple le présent et l’avenir de Sonatrach, première entreprise d’Afrique avec ses 154 filiales, 200 000 employés et 40 milliards de dollars de chiffre d’affaires, soit 25% du PIB national.

Dirigée jusqu’en 2003 par Chakib Khelil, recordman de la catégorie avec deux mandats d’arrêt internationaux, 2013 et 2019, elle est ensuite présidée jusqu’en 2010 par Mohamed Meziane, qui, avec ses 1843 contrats de gré à gré signés, finit en prison, puis dirigée par Abdelmoumen Ould Kaddour qui, lui, sort de prison pour une autre affaire, jusqu’en 2019, année de la Révolution, où il est limogé par Bensalah, l’intérimaire sans énergie.

Dans ces histoires d’argent, de combustible et de prison, il faudrait étudier le cas de Robert W. Pleasant, juriste inconnu de New York et ami de Khelil, qui aurait touché 3 millions de dollars à l’époque pour la rédaction de cette loi sur les hydrocarbures. Si elle est rejetée par l’APN, please, Mister Pleasant, pouvez-vous nous rendre cet argent ? Pour s’acheter de l’essence.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!