Pâté de campagne (4) Poussez madame | El Watan
toggle menu
mardi, 25 février, 2020
  • thumbnail of elwatan25022020
  • Stream système



Pâté de campagne (4) Poussez madame

24 novembre 2019 à 9 h 48 min

Avec le V40 du week-end dernier, le ventre fécond entre dans son 9e mois et l’accouchement du petit bébé Houria se fait attendre par ses parents.

Car entre candidats et électeurs, c’est la dialectique arrestations/promesses qui s’est installée et de nombreux manifestants ont été embarqués, signe de l’accélération de l’autre dialectique contestation/répression. Brahim Lalami, symbole du hirak de Bordj Bou Arréridj, là où tout a commencé, a été placé sous mandat de dépôt jeudi, interpellé pour avoir participé à une action de protestation anti-élection. A son procès, il est apparu comme tabassé au point de ne pas pouvoir se mettre debout devant le juge, qui n’a pas remarqué son visage tuméfié, pensant peut-être qu’il était né comme ça. Le lendemain, c’est une belle leçon de solidarité qu’ont livrée les manifestants de Tlemcen, criant les noms de tous les détenus d’opinion, un par un, n’en oubliant aucun.

Mais pour les promesses, c’est en rangs dispersés, à l’inverse des manifestants, que les candidats ont poursuivi leur difficile chemin ; augmentation du salaire minimum pour Benflis, réduction de l’IRG pour Bengrina et pension aux chômeurs pour Belaïd, les deux autres ayant préféré les promesses globales, demain, tout sera mieux, sauf eux-mêmes. Gaïd Salah, qui était aussi en campagne à Ouargla, a dans son énième discours rappelé que «le peuple algérien a prouvé que c’est un peuple des grands défis, un seul peuple uni, dont le parcours national ne saura être impacté par les entraves qui se trouvent sur son chemin». C’est la question du jour : pourquoi le général continue-t-il à parler en pleine campagne ? Est-ce légal ? Qu’en pense l’ANIE ? On ne le saura pas, mais l’information principale est qu’à la télévision, il n’y a toujours pas de débats contradictoires entre l’utilité ou pas de ce scrutin à faible participation prévue. Comme il y a 1, 5, 20 ou 50 ans, les discussions se font dans la rue. Heureusement que contrairement aux candidats ou aux ministres, nous vivons en plein air.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!