Pâté de campagne (13) Comment organiser un face-à-face à 5 faces | El Watan
toggle menu
mardi, 25 février, 2020
  • thumbnail of elwatan25022020
  • Stream système



Pâté de campagne (13) Comment organiser un face-à-face à 5 faces

05 décembre 2019 à 9 h 46 min

Pendant que Gaïd Salah était en campagne à Oran pour inciter les citoyens à ne pas voter pour lui et les 5 candidats répartis un peu partout dans le pays, sauf dans les 10 nouvelles wilayas, on s’activait encore à Alger pour museler les médias malgré les protestations des journalistes.

Et, surtout, à organiser ce fameux face-à-face entre les candidats, première locale où jusque-là le candidat unique parlait uniquement à lui-même devant une unique caméra. Sauf que finalement, le face-à-face, tradition incontournable dans les pays démocratiques, se fera vendredi et non pas deux par deux avec qualifications et élimination directe mais 5 à 5, tous ensemble, unis comme les 5 doigts de la main pour glorifier cette élection qui propulsera l’Algérie vers un nouveau destin avec une justice juste, une économie économique et une industrie industrialisante. Ce qui pose problème, s’ils sont 5, forcément répartis en demi-cercle face à l’animateur, ils ne seront pas face-à-face mais de profil, peut-être de trois quarts, en tout cas ils ne pourront pas se parler directement dans les yeux. Pas de combat en duel, mais des discours, chacun son tour à ses promesses, ce qui va diminuer la qualité du spectacle pour ce scrutin déjà aussi triste qu’une vieille femme édentée.

La question du jour est pourquoi, avec toutes les chaînes de télévision à la disposition du régime, ne pas répartir les face-à-face pour en avoir des vrais, au lieu de cet unique rassemblement ? Parce que l’Algérie avance, ou recule, toujours en groupe, même si, paradoxalement, la loi prévoit qu’au-dessus de trois personnes, c’est un rassemblement, non armé, qui peut conduire à la prison. Bref, l’information centrale est que la pression sur les médias s’accentue de jour en jour, signe d’un raidissement sérieux de la Centrale. Ce qui va entacher le scrutin, déclaré ouvert et transparent. Mais comme dirait le général, on ne fait pas d’omelette sans faire de taches, tout comme on ne fait pas d’œufs sans casser un peu de la poule.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!