Mais qui travaille quand personne ne travaille ? | El Watan
toggle menu
jeudi, 24 septembre, 2020
  • thumbnail of elwatan07092020





Mais qui travaille quand personne ne travaille ?

02 août 2020 à 9 h 22 min

Le monde entier se plaint de l’épidémie, facteur de crise économique avec incidences sur la croissance, l’investissement et le chômage. Etrangement en Algérie, ce n’est pas un problème et les gouvernants préfèrent axer leur communication sur le taux de guérison et ces mesures de restriction assez molles.

A l’image d’ailleurs d’une bonne partie des gouvernés dont les débats tournent autour de l’existence ou non du virus, de son utilité pour arrêter le hirak et de l’efficacité des mesures de confinement, comme si le virus ne circulait que la nuit dans une Algérie nocturne de discothèques, bars, concerts de musique et joyeuses activités jusqu’à l’aube.

Pourtant, la situation est sérieuse, de nombreux secteurs économiques sont à l’arrêt, tout comme ces commerçants qui ont loué des locaux très cher une ou deux années à l’avance et qui ne travaillent pas, restaurants, salles des fêtes ou simples cafés. Au-delà de ce procédé injuste et largement admis qui oblige les commerçants à louer deux ans d’avance sans savoir si leur activité va fonctionner, les experts expliquent cette nonchalance sur l’activité globale par le constat d’un système économique de type rentier, en mode binaire basique, si le prix du pétrole monte, on mange de la viande et on boit des mojitos, si le pétrole descend, on repasse au couscous bellout, semoule et glands, et on boit directement dans la rivière.

Ce qui semble évident à ce titre, est qu’à part les pompiers occupés à éteindre les nombreux incendies, les éboueurs à nettoyer les rues et les femmes de ménage à assurer l’hygiène, les médecins à soigner les malades et les avocats à défendre les innocents, le reste semble inutile. L’Algérie fonctionne très bien sans députés, ministres, hauts fonctionnaires, cadres de l’Etat, directeurs de wilayas et toute cette bureaucratie nationale payée trop cher par le contribuable. Peut-on vivre sans Président ? Justement, il vient de limoger le ministre du Travail. Il y a forcément là un message pour ceux qui savent.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!