Les louh ne se mangent pas entre eux | El Watan
toggle menu
jeudi, 20 juin, 2019
  • thumbnail of elwatan20190620
  • Pub Alliance Assurance

Les louh ne se mangent pas entre eux

07 février 2019 à 11 h 00 min

C’est simple comme des pâtes au fromage : plus les pays sont démocratiques, mieux ils peuvent lutter contre la corruption par obligation de transparence et de contrôle par des organismes réellement indépendants.

A l’inverse, moins ils sont démocratiques, moins ils peuvent endiguer ce fléau et plus ce dernier s’étend, plus il mine les fondements démocratiques, dans un cercle vicieux où le plus pervers est celui-là même qui est à l’intérieur des structures de l’Etat mais s’adonne à la corruption comme on joue à la ronda, racham hmida la3eb hmida, l’arbitre étant en même temps le joueur.

A ce sujet, la dernière loi pondue par la couveuse pour lutter contre la corruption vient s’ajouter aux nombreux organismes censés combattre le mal, mais n’ont pour l’instant arrêté que le petit guichetier de Saïda qui a décidé de partir en retraite avec l’argent des retraites.

Il est plus efficace de démocratiser les institutions, d’assurer l’indépendance de la justice et de rendre publics les contrats, attributions et subventions, que de faire des lois qui ne concerneront pas les intouchables, corrompus et corrupteurs par ruissellement.

Pourquoi une loi de plus alors qu’une autre loi punit déjà les fausses déclarations de patrimoine que le précédent directeur de campagne de Bouteflika a faites, mais qui n’a toujours pas été inquiété ?

Venu à la barre d’une Assemblée nationale acquise et dirigée par un putschiste en violation de la Constitution, le ministre de la Justice, Tayeb Louh, en a profité pour rejeter les classements internationaux qui placent l’Algérie dans les pays corrompus, concluant par «la corruption existe dans tous les pays».

Pourquoi alors cette loi ? Parce que tous les pays font des lois, tous les pays sont les mêmes, tous les gouvernements sont les mêmes, tous les ministres sont les mêmes et tous les Louh sont les mêmes. En suivant cette logique, on peut dire que tous les présidents sont les mêmes. Alors pourquoi insister à faire passer celui qui est le plus malade d’entre eux ?

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!