Les 613 bandes | El Watan
toggle menu
samedi, 31 octobre, 2020
  • thumbnail of elwatan05102020





Les 613 bandes

03 mars 2020 à 9 h 00 min

On avait fait l’année dernière un lien entre le hirak et la baisse du nombre de harraga, ainsi que d’autres corrélations, avec le nombre de mariages, de prix internationaux gagnés, de Coupe d’Afrique, Oscars, Césars et hasards.

Il y avait un autre lien à faire avec le taux de criminalité et c’est fait, celui-ci a baissé en 2019 de 10% par rapport à 2018, selon les statistiques données par la Gendarmerie nationale.

Avec cette précision, «614 bandes de malfaiteurs» ont été arrêtées, liées à «des affaires de corruption, transfert illicite de fonds vers l’étranger et à la dilapidation de deniers publics». S’agit-il de la fameuse bande, la célèbre 3issaba, ou y avait-il 613 autres bandes qu’on n’avait pas vues ?

Seule explication, la gendarmerie souligne que sur les affaires criminelles traitées en 2019, «49% étaient liées à la corruption économique dans laquelle sont impliqués plusieurs responsables».

Ce qui voudrait dire que si la bande ou les bandes n’avaient pas été arrêtées, couvertes par l’impunité politique, il y aurait donc eu encore 49% de criminalité en moins.

Et les chiffres étant aveugles, qui sont ces criminels ? Ouyahia, avec ses 30 milliards qu’il a oublié de mentionner dans sa déclaration obligatoire de patrimoine ?

Ou cette jeune Yasmine présentée comme Franco-Algérienne, ce qui ne veut rien dire, puisque elle est Algérienne en Algérie, en prison depuis la marche anniversaire du hirak pour «attroupement non armé» ? Yasmine comme Ouyahia est une bande à elle toute seule, ou fait-elle partie d’une bande ?

A partir de combien de membres peut-on définir une bande et un attroupement ? Tout est hélas subjectif et on peut féliciter Belkacem Zeghmati pour avoir fait condamner la bande et les 613 autres.

Mais s’il veut vraiment faire quelque chose pour la justice, il devrait sérieusement penser à retirer ce délit absurde d’attroupement non armé du code pénal. Une proposition de loi, puis un vote à l’Assemblée, qui est aussi un attroupement non armé, et c’est réglé.

Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!