Le temps des forêts | El Watan
toggle menu
dimanche, 05 juillet, 2020
  • thumbnail of elwatan05072020




Le temps des forêts

07 avril 2019 à 8 h 34 min

Ce sont surtout les détails fournis qui ont donné de la crédibilité à cette information publiée hier par Le Temps d’Algérie : Tayeb Louh est arrivé à Marsat Ben M’hidi chez un colonel de l’ANP, et en compagnie de l’ex-député Benhammou il a attendu 3h du matin pour franchir clandestinement la frontière marocaine en possession d’une grosse somme d’argent, mais a été arrêté par des militaires qui l’attendaient et conduit dans une caserne à Bou Saâda.

Cette fausse nouvelle aura eu un mérite, celle de faire sortir Louh de sa tanière pour démentir son arrestation. Car l’ex-ministre de la Justice de 2013 au 22 février 2019 s’est bien fait oublier depuis sa destitution alors qu’il fait partie d’un système qui fonctionne en s’axant sur une arme redoutable, le contrôle de la justice. C’est à ce titre que Tayeb Louh a étouffé toutes les affaires sensibles pendant 6 ans, ces mêmes affaires qui sont en train de ressurgir par le biais d’enquêtes massives de la gendarmerie, dans un contexte judiciaire particulier où depuis 2015, grâce à une loi de Louh justement, «le parquet ne peut plus s’autosaisir dans les affaires de crime de gestion, comme le vol, le détournement ou la détérioration de deniers publics ou privés des entreprises publiques et semi-publiques».

Ce sera l’un des combats les plus importants de la Transition, rendre la justice réellement indépendante, d’abord en activant le Conseil de la magistrature qui décidera seul des carrières et mutations des juges, puis par des mécanismes législatifs pour réduire la pression sur la magistrature dans ses enquêtes judiciaires. La seule chose d’ironique dans cette histoire d’évasion est que Le Temps d’Algérie, à l’origine de cette information, appartient à Ali Haddad, partenaire de Tayeb Louh, qui a tenté de faire la même chose, selon ses journalistes, mais de l’autre côté, à la frontière tunisienne, à la même heure, avec une grosse somme également. C’était crédible, les voleurs de poulet s’enfuient souvent de nuit par la forêt.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!