Le régime des hypothèses | El Watan
toggle menu
jeudi, 19 septembre, 2019
  • thumbnail of elwatan19092019





Le régime des hypothèses

28 janvier 2019 à 11 h 00 min

Si les scies n’avaient pas de dents, elles ne pourraient rien scier, d’ailleurs on ne les appellerait même pas des scies. De la même façon, si les Algérien(ne)s n’avaient pas de langue, ils ne pourraient rien dire, pas même du mal, d’ailleurs ce ne seraient pas des Algérien(ne)s. Mais justement, pourquoi ne disent-ils rien ? Si, ils le disent, mais entre eux, jamais à la télévision, qui pour eux est une langue étrangère.

Mais si les Algérien(ne)s décidaient de parler publiquement et porter un candidat au pouvoir, il finirait par être élu Président. Si les Algérien(ne)s disaient tous non au 5e mandat, il n’y aurait pas de 5e mandat, et si le Président faisait de vraies réformes et oubliait son ego et sa peur des libertés, il serait encore élu par la population. Mais si les médias publics, L’Expression, le FCE, l’UGTA, les partis au pouvoir et Rabah Madjer ne font pas campagne pour le Président s’il se représente, il ne passerait peut-être pas.

Surtout s’il ne dit rien, car s’il parlait, on en saurait un peu plus, mais il ne peut plus parler, contrairement à son frère, qui sait parler, ne dit rien non plus, alors que s’il parlait, on en saurait encore plus. Il y a tellement de conditions que le conditionnel devient un labyrinthe où la raison se perd en conjectures, car si on en savait un peu plus, on pourrait en faire un peu plus. Car si le Président, l’ancien responsable du front du Mali se présente, les autres anciens, l’ancien militaire et l’ancien chef de gouvernement n’ont aucune chance.

Mais si Gaïd Salah décidait que Ali Ghederi ferait un bon candidat, même s’il n’a pas de programme, ce dernier aurait toutes ses chances, si le Président ne limoge pas Gaïd Salah, si ce dernier peut réellement être limogé. Au régime des hypothèses, tout peut arriver, même si rien ne va peut-être arriver. Car avec des «si», on pourrait mettre Alger dans un appartement AADL. Mais les AADL sont déjà occupés, justement par ceux qu’on veut occuper à ne pas s’occuper de politique.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!