Le petit-fils du roi Idriss | El Watan
toggle menu
lundi, 13 juillet, 2020
  • thumbnail of elwatan13072020




Le petit-fils du roi Idriss

30 juin 2020 à 9 h 13 min

Les Egyptiens anciens les appelaient Lebou, pluriel de Leb, tribus amazighes qui contrôlaient le désert occidental, ce qui a donné les «Libyques», Berbères d’Afrique du Nord. Arrivent les Snous, tribu berbérophone du sud-ouest de Tlemcen, où naissent les parents du footballeur Riyad Mahrez, aujourd’hui roi en Angleterre, qui donneront les «Senoussi», dont Mohamed Ben Ali El Senoussi, né à Bouguirat, Mostaganem, en 1787.

Qui fonde la confrérie Senoussie à Mazouna en 1837 puis part pour La Mecque, mais la France ayant envahi l’Algérie, il s’arrête en Cyrénaïque, Libye, aujourd’hui contrôlée par le maréchal Haftar.

Son fils, puis son petit-fils Idriss Al Mahdi El Senoussi y naît en 1889, dans l’empire ottoman. C’est lui qui deviendra, après l’indépendance arrachée à l’Italie, roi de Libye sous le nom d’Idriss Ier en 1951, premier roi algérien depuis Ptolémée II, fils de Juba II. Il est renversé par le colonel Gueddafi en 1969, s’exile et finit sa vie au Caire. Puis la Libye est attaquée par le Franco-Hongrois Sarkozy et son ministre de la guerre franco-israélien BHL. Macron juge aujourd’hui «inacceptable» la présence turque en Libye, ce qui signifie qu’elle juge acceptable la présence égyptienne et les millions de dollars en armes et logistique fournis par les Emirats arabes au maréchal Haftar.

Entre-temps le colonel Senoussi, qui a propulsé le raï, meurt, et Abdelallah Senoussi, chef des renseignements militaires de Gueddafi est arrêté, défendu par l’avocate libanaise Amal Alamuddin, épouse de George Clooney.

Ce qui donne l’inextricable crise libyenne, dont l’Algérie frontalière peut faire les frais. BHL est né en 1948 à Beni Saf, dans la wilaya de Témouchent, terre d’origine du raï, pas loin du lieu de naissance du grand-père du roi Idriss. De ces deux enfants d’Algérie, l’un est à rejeter, mais peut-être que le petit-fils du second est à encourager. Un Algérien, roi du raï à la tête des Lebou, c’est toujours mieux qu’un maréchal à la solde des Emirats arabes, Egypte et France.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!