Le mystère de la disparition de(s) Maya(s) | El Watan
toggle menu
jeudi, 14 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191114


Le mystère de la disparition de(s) Maya(s)

03 septembre 2019 à 9 h 44 min

200 000 euros, 30 000 dollars, près de 11 milliards de centimes et 17 kilos de bijoux en or. Ce n’est pas le trésor de Tikal et Uxmal, florissantes cités bâties par les Mayas vivant en Amérique centrale il y a 4000 ans, mais ce qui a été retrouvé il y a un mois dans un appartement de Moretti appartenant à Maya.

Dans lequel naviguaient tous les requins d’eau douce, dont une partie est en prison : El Hamel, des ministres comme Ghazi et Zaâlane, ainsi que le secrétaire de la Présidence, des walis, des généraux et des fils de bonne famille. Oui, mais qui est Maya ? On a attendu les révélations, elles ne sont pas venues. Alors qui est Moretti ? Là aussi, si l’on sait qui est le Club des Pins – une association de voyous agréée par l’Etat, protégée par les gendarmes et nourrie par la collectivité – on ne sait pas qui est Moretti. Il y a bien un cinéaste, un autre Moretti écrivain, un Moretti avocat, un footballeur, un pilote, un batteur et un guitariste. Une Moretti chanteuse, un Moretti parrain de la mafia italo-américaine des années 20 et même une Moretti catcheuse et une autre Moretti actrice pornographique. Alors, qui est Moretti ? On ne sait pas, mais on sait que Maya nommait ministres et walis, s’introduisait dans tous les rouages de l’Etat, affirmant qu’elle était la fille cachée de Bouteflika. Mais qui est sa mère ? On ne sait pas. Alors qui est Maya ? On ne sait pas, mais comme on ne sait pas qui est Moretti, il semble logique que Maya ait bénéficié d’un appartement à Moretti, là où le commun des mortels ne peut même pas passer la barrière extérieure. Alors où est Maya ? Ce qui est sûr, c’est qu’elle n’est pas à Moretti. Alors au Club des Pins ? Peut-être. Ou simplement disparue, ou encore on l’a faite disparaître en tant que gardienne de nombreux secrets. D’ailleurs, les Mayas, les vrais, ceux qui faisaient des sacrifices humains, ont disparu aussi, il y a 500 ans, ce qui reste une énigme pour l’archéologie. Maya également, ce qui est un mystère pour la justice algérienne.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!