Le corps et la tête | El Watan
toggle menu
jeudi, 14 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191114


Le corps et la tête

04 septembre 2019 à 9 h 36 min

Je suis pour une dictature qui préserve les valeurs.» C’est sur cette phrase sans goût qu’une participante au panel du dialogue a conclu son intervention, sous les applaudissements du comité des sages réuni en la circonstance.

Le ton donné, quelques jours plus tard, le chef d’état-major suggère de convoquer le corps électoral pour le 15 de ce mois, ce qui, en langage militaire désigne plus ou moins un ordre que le soldat Bensalah, les bataillons FLN et RND et les troupes de l’Assemblée vont probablement exécuter sans discuter. Oui, mais un homme non élu peut-il convoquer le corps électoral ? Est-ce bien normal en ces temps particuliers de laisser à la tête du pays des militaires qui se sont arrêtés à l’école primaire ? Est-ce bien raisonnable de penser à convoquer les électeurs avant de donner l’accès public au fichier électoral, avant la mise en place d’une instance de surveillance et en laissant en place tous les agents impliqués dans la fraude ? Ces questions sont en cours de traitement, dirait Monsieur Panel, mais le corps électoral se voit ainsi convoqué comme à un commissariat, un corps déjà meurtri par le vol et le détournement des voix et qui est encore en convalescence. Que va-t-il faire ? L’hypothèse la plus probable est qu’il se rende bien aux urnes, mais pour les bloquer.

Que va-t-il se passer ensuite ? Il est tout aussi probable que l’armée, avec à sa tête l’homme qui veut des élections à tout prix, s’oppose au blocage des urnes. Ensuite ? La confrontation et la fracture, entre l’armée et la population… Triste résultat. C’est bien la tête qui fait bouger le corps, mais si la tête ne fonctionne pas bien, le corps peut faire n’importe quoi, comme décider lui aussi de n’en faire qu’à sa tête, même s’il n’en a pas. «Je suis pour une dictature qui préserve les valeurs», a-t-elle dit. Admiratrice de l’ordre, ce sont en réalité juste ses mots qui n’étaient pas dans l’ordre. «Je suis pour des valeurs qui nous préservent de la dictature», aurait-elle dû dire.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!