Le bouclier d’Athena | El Watan
toggle menu
samedi, 04 décembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Le bouclier d’Athena

27 octobre 2021 à 10 h 00 min

On connaît l’animal, la méduse, gélatine vivante composée à 98% d’eau, sans cœur, sans cerveau et qui effraye tout le monde par son côté gluant et son pouvoir urticant. Mais selon la légende, Méduse, qui a donné le nom à l’animal, est à l’origine une belle jeune fille de l’Ouest de la Libye violée par Poséidon, dieu de la mer et des séismes, lui-même libyque selon l’historien Hérodote.

Transformée après cette agression impunie, Poséidon étant au pouvoir et connaissant très bien le ministre de la Justice, la belle et jeune Amazighe en garde une rancune contre les hommes et devient un monstre au regard qui paralyse quiconque la regarde dans les yeux, devenant plus tard l’archétype de la femme fatale, ce qui n’a rien à voir avec Madame Maya. Pas de chance pour Méduse, elle finit décapitée par Persée qui la donne à Athéna pour la coller sur son bouclier afin d’effrayer les hommes et la 3issaba en général. Tout ça pour dire que notre Méduse a mal fini et que, selon la légende toujours, Athéna, autre déesse amazighe, à l’instar de Neith, Tanit, Lamia, Tingis, Cyre la chasseuse de lions qui a donné son nom à la Cyrénaïque libyenne, fief du maréchal Haftar, est née sur le lac Triton, identifié comme le Chott Djerid à la frontière algéro-tunisienne. Tout ça encore pour dire que cet ancien lac qui communiquait avec le chott Melghir et le chott Felghir, anciens lacs entre Biskra et Touggourt, pourrait constituer une mer intérieure en étant alimentée par la Méditerranée et le golfe de Gabès selon un projet plusieurs fois ressorti des tiroirs, mais abandonné par l’ancienne et la nouvelle Algérie. L’idée reste pourtant intéressante, création d’un microclimat, de stations balnéaires et ports de pêche, et avec la désertification, la hausse des températures et la pénurie hydrique, on pourrait même y installer une station de dessalement d’eau de mer. Avec le plaisir de pouvoir y retrouver notre Méduse ressuscitée, nageant en bikini. Protégée des vils enfants de Poséidon par les gardes-côtes bien sûr.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!