L'Algérie dans 12 lunes | El Watan
toggle menu
dimanche, 21 juillet, 2019
  • thumbnail of elwatan21072019



  • Pub Alliance Assurance




L’Algérie dans 12 lunes

07 mai 2019 à 9 h 00 min

C’est un genre de test, après deux mois et demi de manifestations pacifiques qui ont ému le monde : l’Algérie s’apprête-t-elle à passer un Ramadhan sans violence, silmiya sur le mode khawa khawa ? Oui, ont répondu en chœur les protestataires, heureux d’un pays retrouvé et d’habitants tolérants, brandissant cette volonté de vivre-ensemble qui a longtemps fait défaut.

A voir, ont relativisé d’autres, un Ramadhan reste un Ramadhan, même sans Bouteflika. Il y aura toujours des bagarres, des gens mal réveillés, en manque de nicotine ou de café. Et des commerçants ont déjà montré leur voracité en se donnant des marges bénéficiaires dignes d’un Kouninef.

Ce qui est sûr, c’est que Gaïd Salah, qui a fait le forcing ces derniers temps pour remplir les prisons avant le premier quartier de Lune, n’aura pas autant d’énergie et Bensalah, déjà éteint comme un bout de bois mort pendant l’année, ne va certainement pas briller par son dynamisme durant ce Ramadhan.

Cette pause méritée avec une décélération de l’histoire sera au moins l’occasion d’un repli sur soi, propice à la réflexion, pour en finir avec ces clichés qui nous ont fait du mal et servi de tremplin à une foule d’éditorialistes et d’élitistes bien nantis pour propager une haine de soi ravageuse.

Les Algériens ne sont pas plus violents que les autres, peut-être un peu plus que les Finlandais ; ils ne sont pas chaotiques ni désorganisés, égaux aux Italiens ; pas vraiment paresseux, autant que les Grecs et Mexicains ; pas plus que le pays n’est maudit et coincé à vie entre des islamistes sanguinaires et des mafieux sans foi ni loi.

En un mois, soit un Ramadhan, on peut déjà se concentrer sur l’essentiel, et en trois mois, une nouvelle Constitution peut être prête. En six mois, une élection peut être programmée, en un an pour le prochain Ramadhan, l’Algérie pourra avoir un nouveau Président et une nouvelle vision. Avec, évidemment, les risques inhérents à ce genre de projet, comme finir avec le neveu de Bouteflika ou le beau-fils de Gaïd Salah.

Loading...
(function(){ var D=new Date(),d=document,b='body',ce='createElement',ac='appendChild',st='style',ds='display',n='none',gi='getElementById',lp=d.location.protocol,wp=lp.indexOf('http')==0?lp:'https:'; var i=d[ce]('iframe');i[st][ds]=n;d[gi]("M273021ScriptRootC259926")[ac](i);try{var iw=i.contentWindow.document;iw.open();iw.writeln("");iw.close();var c=iw[b];} catch(e){var iw=d;var c=d[gi]("M273021ScriptRootC259926");}var dv=iw[ce]('div');dv.id="MG_ID";dv[st][ds]=n;dv.innerHTML=259926;c[ac](dv); var s=iw[ce]('script');s.async='async';s.defer='defer';s.charset='utf-8';s.src=wp+"//jsc.mgid.com/e/l/elwatan.com.259926.js?t="+D.getYear()+D.getMonth()+D.getUTCDate()+D.getUTCHours();c[ac](s);})();

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!