La tentative d'exister | El Watan
toggle menu
jeudi, 23 mai, 2019
  • thumbnail of 20190522

La tentative d’exister

12 mars 2019 à 10 h 00 min

10h. En ce deuxième jour de retour du prophète, pas de vidéo atterrissant à Alger ou rentrant à Zéralda. «S’il voulait vraiment faire quelque chose, il aurait dû se montrer», commente un journaliste de la télévision qui attend son jus de citron.

Dehors, les bus fonctionnent mais pas le métro, ce qui a fait dire à un contrôleur que «le régime appuie la grève, pour empêcher les manifestants de se rassembler et la fermeture des commerces et administrations pour créer la panique». Ce qui n’a pas fonctionné à Alger, les commerces ont ouvert, tout comme les cafés, hauts lieux de débats.

11h. Toute l’Algérie est sortie pour que le Président parte, en fait c’est le contraire, il est revenu, prenant le sens contraire de l’histoire. Midi. Tayeb Louh existe, il a parlé. Le ministre de la Justice a condamné les magistrats qui ont rejoint la protesta des avocats, du jamais vu. «C’est l’un des piliers du système qui se fissure, le contrôle de la justice», commente un huissier qui n’a jamais été plus loin.

13h. Faut-il un nouveau régime horizontal ou vertical ? «Diagonal», répond sans hésiter une jeune reprise de justice qui jure qu’elle est innocente. 14h. Débat sur la désobéissance alors qu’il y a une grève molle dans les institutions officielles. Une grève ? Benyounès peut prendre un vol sur Paris pour se ravitailler et Haddad un café à Barcelone. 15h. Sidi Saïd existe aussi, dans une déclaration, il explique qu’il n’a rien à expliquer. 16h.

Si Alger n’a pas vécu de manifestation, ailleurs pharmaciens, médecins et syndicalistes sont sortis. Avec le même slogan, que le Président parte. Mais où ? 17h. Fawzi Rebaïne s’est retiré, Ghediri insiste, comme Bouteflika, il a d’ailleurs fait comme lui et changé de directeur de campagne. 18h. Un discours de Saïd Bouteflika ? Pourquoi pas, vu qu’il est ciblé par les manifestants et n’a jamais parlé. En plus, lui le peut. 19h.

Le Président va changer de chemise en offrant au peuple la tête d’Ouyahia dans un sachet noir, que même NetCom, en grève partielle, a refusé de ramasser. Mais il se retire officiellement, fabuleuse victoire du peuple.

Alger. De notre correspondant permanent

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!