La solitude du défenseur latéral gauche | El Watan
toggle menu
mardi, 15 octobre, 2019
  • thumbnail of elwatan15102019





La solitude du défenseur latéral gauche

25 novembre 2018 à 8 h 00 min

Dilemme de fond sur terrain sensible, que faut-il défendre ? Les marches réprimées au nom de la gestion démocratique des foules ou les industriels milliardaires au nom de la liberté d’entreprendre ? Défendre les sites internet sans vraiment s’attarder sur leur contenu, les blogueurs toutes catégories sans distinction de leur idéologie ou tous ceux qui sont en prison, sans savoir si ce qu’il leur est reproché est du domaine du pénal ou de la liberté d’expression ?

Défendre personne ou tout le monde ? Comme le demande Amine Zaoui, que faire à part demander de faire ? Rendre la population responsable de l’échec et la renvoyer à l’école primaire ou le défendre contre sa propre chute quand il se presse pour admirer un (faux) cheveu du Prophète à Ouargla et poussé par le système de santé défaillant quand il boit de l’urine de dromadaire, de bouc ou de chat ? Comme un sac percé plein de liquide, les fuites sont si nombreuses qu’on préfère observer ce qui a été répandu au sol en oubliant le contenant et ses trous. Ce qui pourrait sembler une issue puisque à terme, s’il fuit, le sac se videra, comme pour ces pauvres harraga partis d’Alger, morts en mer de nuit et dans le froid à 2 kilomètres des côtes italiennes : si tous les harraga meurent, il n’y aura plus de harraga et le problème sera réglé de façon absurde. Heureusement, il y a de bonnes nouvelles pour eux, la Méditerranée se referme sous le coup de l’affrontement des plaques tectoniques européenne et africaine. La mauvaise nouvelle est qu’en parallèle, le réchauffement climatique élève le niveau de la mer, ce qui fait que les côtes s’éloignent les unes des autres. Qui va gagner, le resserrement des rivages ou l’éloignement des pays ? Encore un dilemme, cette fois qui concerne la nature. Mais la bonne nouvelle dans la mauvaise est qu’en cas d’élévation du niveau de la mer, le Club des Pins sera submergé et ses locataires obligés d’habiter avec nous. On pourra enfin leur dire tout le bien que l’on pense d’eux.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!