Itij ne répond plus (13) | El Watan
toggle menu
mardi, 11 mai, 2021
  • thumbnail of elwatan10052021




Itij ne répond plus (13)

04 mai 2021 à 10 h 00 min

Résumé : le Ramadhan le plus dur de l’histoire du pays tire à sa fin, mais pas le soleil, qui refuse obstinément de bouger, comme un gréviste en attente de la satisfaction de ses revendications socioprofessionnelles.

 

Au 15e jour, toujours pas de solution en vue et le Président a demandé une aide internationale qui est restée sans réponse, les pays touchés par le problème ayant autre chose à faire qu’à venir en aide à l’Algérie qui s’est mise à dos un peu tout le monde dans le monde.

– De toute façon, ils ne nous ont même pas donné de vaccins, j’ai été obligé de vacciner les vieux avec des restes de chorba blanche, lui a fait remarquer le ministre de la Santé, des morts et du Paracétamol, lui-même atteint d’un variant inconnu de la Covid.

Le Président, épuisé, est rentré chez lui, espérant une énième fois pouvoir dormir, quand il a reçu une lettre de l’ombre, autrement dit de prison, celle de Khomri, le professeur en mythologie, ami d’enfance, cosignée par Atika Johnson, l’experte de la NASA incarcérée, et par 1000 détenus :

– Après un an et demi, vous êtes une grosse déception. Aucune avancée économique et sur le plan politique, les mêmes hommes d’échec, avec le FLN, Bengrina comme leaders, un recul dramatique sur le plan des droits de l’homme et des libertés, populisme, islamisme, chômage, pauvreté et une nouvelle dévaluation qui a ruiné la population. Toujours de la bureaucratie, des passe-droits, du népotisme et aucune réforme sérieuse.

En 2021, on en est encore à faire la queue pour du lait ou de l’huile, ou pour parler d’autre chose, avec un internet parmi les plus chers d’Afrique et le moins rapide.

De la prison où nous croupissons arbitrairement, nous ne vous saluons pas.

Le Président a lu la lettre puis a fait un discours à la nation, promettant une nouvelle Algérie juste après la nouvelle. Ce qui n’a pas réglé le problème du soleil. Mais dans le pays, on s’habitue à tout, même au pire. Parce que justement, on a toujours peur que ça soit pire que pire. A suivre…


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!