Huis clos chez Mo (3) | El Watan
toggle menu
lundi, 13 juillet, 2020
  • thumbnail of elwatan13072020




Huis clos chez Mo (3)

19 mai 2020 à 9 h 30 min

C’est à cause d’un virus qu’a lieu le débat sur la Constitution dans un café, évidemment fermé, pour d’évidentes raisons sanitaires. Bien que Mo, serveur, gérant, propriétaire des lieux et unique client de son café, n’en soit pas totalement convaincu.

Mais il ne peut rien dire, d’abord parce qu’il est seul et quand on est seul il y a souvent quelqu’un qui écoute, et surtout parce que le «doute dans la capacité de l’Etat» est devenu un délit, passible de prison, lieu d’expédition préféré des autorités, qui aiment régler les problèmes par l’enfermement. Après son 13e café, Mo s’est repenché sur sa lecture du moment, le projet de la nouvelle Constitution.

Il a lu quelques articles, souvent très vagues, unité de la nation, constantes, libertés, puis a fermé le livre est s’est posé la question : mais qui va adopter la nouvelle Constitution ? Un référendum populaire comme promis ou par l’intermédiaire des députés et sénateurs de la nation issus de l’ancien régime, c’est-à-dire des hommes et des femmes honnêtes qui détestent les débats et ont une déformation du bras droit qui fait qu’il est toujours dressé.

Même les femmes. En se servant un nouveau café, Mo s’est rappelé que lors du changement de la Constitution qui lui avait permis de briguer 200 mandats, Bouteflika, Abdelaziz, pas Saïd, avait promis que son adoption passerait par un référendum. Mais il ne l’a pas fait, comptant sur la célèbre amnésie algérienne qui fait souvent oublier les paroles des hommes tellement ils parlent trop, et bien sûr en augmentant soudainement le salaire des députés et sénateurs avant leur adoption de la nouvelle Constitution. L’actuel Président va-t-il faire la même chose en tant qu’ancien ministre et chef de gouvernement du premier ? Non, tout doute à ce sujet est aussi passible de prison.

Mo a fermé la Constitution et ouvert la porte. Personne. A 6h du matin, heure sacrée de déconfinement, il est rentré chez lui, bien décidé à passer le confinement dans son café au lieu de sa maison.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!