Hadj Cosinus et les statistiques | El Watan
toggle menu
dimanche, 23 février, 2020
  • thumbnail of elwatan23022020 2
  • Stream système


Hadj Cosinus et les statistiques

06 février 2020 à 9 h 37 min

F évrier 2020, le printemps pointe le bout de ses fleurs et la liste est bouclée : il y a un (1) Président, un (1) chef d’état-major (par intérim), un (1) gouvernement, une (1) Assemblée (provisoire) et un (1) hirak, voire deux (2), si l’on compte les vendredis et mardis.

C’est pour cette raison que Hadj Cosinus n’ayant rien à faire, il s’est lancé dans les statistiques : 1 million de naissances par an, 140 000 morts, dont 20 000 par cancer et 5000 dans des accidents de la route, 340 000 mariages pour 68 000 divorces, 1 million et demi de martyrs, autant que de chômeurs pour une population active de 12 millions de laquelle il faut bien sûr retirer députés et sénateurs qui n’ont d’actif que la main. Enfin, il y a 43 millions d’Algériens ou qui prétendent l’être, 2 millions de chats et avec l’ambitieux programme «un arbre pour chaque citoyen» lancé par l’ex-ministre de l’Agriculture, Cherif Omari, 43 millions d’arbres plantés cette année, même s’il ne reste plus que 62 milliards de dollars de réserves de change.

C’est là où le génie de hadj X intervient, il a croisé ces statistiques et en a tiré les résultats suivants : un(e) Algérien(ne) aura en 2020 mathématiquement 1 chance sur 2500 d’avoir un cancer, 1 sur 10 000 de mourir dans un accident de voiture avec une bonne chance de percuter un arbre, 1 chance sur 5 de divorcer après avoir eu une chance sur 100 de se marier, tout comme 100 fois plus de chance de se retrouver au chômage que de mourir et 1 chance sur 20 de croiser un chat, mais tout va bien, chacun(e) possède en théorie 1441,86 dollars de réserve au cas où. Les statistiques peuvent rendre fou mais pour celui qui n’a pas de chance, même pauvre, au chômage, divorcé, accidenté, atteint d’un cancer avec le refus du président Tebboune de lui donner son argent, parce qu’il l’a offert à un Tunisien, il lui reste un arbre.

C’est ainsi qu’après avoir hésité entre brûler le sien pour se réchauffer ou le découper pour en faire une porte, Hadj Cosinus s’est pendu. A son arbre.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!