Cosmic connection : 5- le sourire d’altair | El Watan
toggle menu
mardi, 25 juin, 2019
  • thumbnail of elwatan20190625
  • Pub Alliance Assurance


Cosmic connection : 5- le sourire d’altair

13 juin 2016 à 10 h 00 min

Type spectral A7IV-V. Magnitude  0,76. Age 10 milliards d’années. Distance 17 années-lumière.  

Terre, une boule ronde, plutôt ellipsoïdale, qui ne tourne pas rond. Sur près de 200 nations sur cette planète, seuls 10 pays connaissent la paix absolue, la Suisse, le Japon, le Panama, le Vietnam, le Chili, le Qatar, l’Uruguay, le Costa Rica, l’île Maurice et le Botswana. Anas, assis à fumer un cigare dans la salle de gym, a relu cette étrange statistique reçue par ondes radios, comme s’il voulait se convaincre d’avoir eu raison de partir. Mais un bruit à l’arrière l’a sorti de sa réflexion. Se sont-ils réveillés ? Embarqué clandestinement dans une mission de réparation du télescope Hubble, Anas a réussi à immobiliser l’équipage américain et prendre le contrôle du vaisseau, célébrant ainsi le premier détournement de fusée spatiale de l’histoire. Le plus virulent, il l’a jeté dans l’espace du côté d’El Tarf, une étoile orange de la constellation du Cancer, connue sous le nom de Beta Cancri. Les deux autres, une femme et un homme, il les a cryogénisés, pensant vaguement à les manger une fois ses réserves épuisées. Anas est allé dans la salle des caissons, effectivement, l’homme s’est réveillé, émergeant de son caisson de congélation en se demandant ce qui lui est arrivé. Anas l’a assommé d’un coup d’extincteur, l’a replongé dans son caisson et a inspecté la jolie astronaute qui dormait. Brune aux cheveux longs, elle lui rappelle Aïniki, son ex-Finlandaise aux yeux bridés par le grand Nord, qu’il a abandonnée dans une forêt proche d’Helsinki. Puis il est retourné au poste de pilotage à contempler la belle Altaïr, une étoile bleutée deux fois plus grosse que le Soleil, et qui de par sa vitesse de rotation très rapide  est très aplatie aux pôles, oblongue comme un cigare. Alpha Aquilae de son nom scientifique, Al nasr al taïr de son nom complet, l’aigle en vol, est devant. Dans un sourire, Anas a lâché : «Al 3adou wara’akoum oua Al Taïr amamakoum.»
…à suivre

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!