Alger El Mahroussa la bien-gardée | El Watan
toggle menu
samedi, 24 août, 2019
  • thumbnail of elwatan20190824




  • Pub Alliance Assurance

Alger El Mahroussa la bien-gardée

31 mars 2019 à 8 h 02 min

D’abord il a lu Echorouk, qui affirme que son directeur a été arrêté par le DRS puis libéré par l’armée. Ensuite, il a marché, il voulait savoir. Comprendre. Il a acheté une carte d’Alger et s’est assis sur les marches de la Grande-Poste. Il l’a dépliée, puis marqué dessus des points rouges.

Le premier est à côté, il a donc commencé par le Conseil de la nation, boulevard Zighout Youcef, où il n’a trouvé que Ould Abbès en train de ronfler sur sa fiche de paye. Alors il est entré à l’Assemblée, boulevard Zighout Youcef toujours, où il a appris que son président, qui a destitué par la force son prédécesseur, était en cours de destitution mais pas ici, au FLN.

Il s’est donc rendu à Hydra, 7 rue Mohamed Bag, siège du FLN, où il a trouvé tout le monde en train de faire une marche dans le quartier pour protester contre le gouvernement. Il est donc allé au Palais du gouvernement, rue du docteur Saadane, où un agent lui a expliqué que l’Algérie était officiellement à sa troisième semaine sans gouvernement. Il a alors fait tous les ministères, mais tous les ministres qui y étaient lui ont bien expliqué qu’ils n’étaient plus ministres, pas même le vice-ministre de la Défense. Il s’est donc rendu à Ben Aknoun, Cour suprême, boulevard du 11 Décembre 1960, mais il n’y a trouvé personne, tous les juges étaient dehors à manifester. Au Conseil constitutionnel, juste à côté sur le même boulevard, un policier lui a expliqué que Tayeb Belaïz est parti à la recherche de l’article 102. Il a alors demandé à voir l’Etat profond et on lui a indiqué le chemin de Dély Ibrahim.

Il est allé voir le DRS, mais un gardien de parking lui a expliqué que le DRS avait été dissous en 2016 par le Président. Il est donc allé à El Mouradia à la Présidence, mais on lui a expliqué que le Président ne venait plus ici depuis des années. Où est-il ? A Zéralda. Il a déplié sa carte d’Alger, Zéralda n’y figurait pas, trop loin. Que faire ? Marcher, encore. Justement, étrange coïncidence, il y a un vendredi chaque semaine.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!