Affaires réservées aux familles | El Watan
toggle menu
jeudi, 12 décembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191212

  • Massage Tunisie


Affaires réservées aux familles

27 juin 2019 à 10 h 00 min

Dans le flux tendu des fourgons cellulaires, on ne les a pas vraiment vus passer, mais derrière ces ministres et hauts cadres qui sont allés rejoindre la station balnéaire d’El Harrach pour l’été, il y a aussi leurs enfants. C’est ainsi que le fils Ouyahia, le fils Zoukh, les fils Tahkout, les fils Ould Abbès, la femme et le fils de Melzi sont emprisonnés ou auditionnés dans des affaires d’attribution illégale de marchés.

En attendant la femme et fils de Sellal ou d’autres enfants bien nés, soupçonnés eux aussi d’avoir profité du tuyau d’arrosage des Bouteflika, c’est en famille, comme d’ailleurs pour l’ex-président Bouteflika lui-même, que tout se règle, les moins dotés profitant de la puissance du grand frère ou du père pour faire fortune.

Déshydratés, on ne pleurera évidemment pas pour eux, mais la question qui concerne Ouyahia, Zoukh ou Melzi par exemple est d’ordre émotionnel : comment doit-on se sentir quand on sait que son propre fils ou sa femme est en prison à cause de soi, par laxisme ou complicité, là où normalement un père doit donner une bonne éducation à son fils, lui apprendre à être autonome, à se laver les mains et réussir honnêtement dans la vie ?

Pour les psychologues dépêchés à El Harrach, trois profils se distinguent : le premier est un dépressif qui regrette d’avoir été grisé par l’impunité en emportant avec lui ses enfants, ce qui correspond à peu près à Sellal. Le second est différent, il est sûr de lui, avec une absence totale de morale et un cœur en déficience permanente, c’est le cas d’Ouyahia.

Le troisième est un bon père de famille qui soutient que les enfants des autres sont riches et roulent en Porsche, le sien doit avoir la même chose, sinon plus, profil qui correspond à Melzi. Mais, cas unique qui dépasse ces trois catégories, la palme d’or de la compétition revient à Djamel Ould Abbès, qui a réussi l’exploit de mettre non seulement son fils mais également son petit-fils en prison. Un record mondial de trois générations mafieuses.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!