Selon une enquête de CARE sur l’impact économique de la pandémie : Les contentieux avec les services fiscaux menacent la survie des entreprises | El Watan
toggle menu
mercredi, 23 septembre, 2020
  • thumbnail of elwatan07092020





Selon une enquête de CARE sur l’impact économique de la pandémie : Les contentieux avec les services fiscaux menacent la survie des entreprises

27 juillet 2020 à 9 h 35 min

Le moral et les affaires des entreprises sont loin d’être au beau fixe. Une enquête du Cercle d’action et de réflexion autour de l’entreprise (CARE) intitulée «Impact de la Covid sur vos affaires» menée entre le 6 mai et le 5 juillet le montre clairement.

Axée sur les aspects fiscal, monétaire, social et sanitaire, l’enquête réalisée auprès de 181 managers pour sa première phase fait ressortir des signaux inquiétants pour le monde de l’entreprise. 17% des opérateurs économiques sondés se sentent moralement «dévastés» par la crise sanitaire ; 4% optimistes, alors que 60% d’entre eux accordent la note de 2/4 au moral.

Aussi, 56,4% des interrogés disent ne pas avoir la possibilité de remplir les obligations fiscales et parafiscales. Autre résultat : les mesures du gouvernement sont jugées inefficaces pour 47% des sondés et performantes pour 11% seulement. Parallèlement, 75% des managers pensent que les contentieux avec les services fiscaux et parafiscaux menacent leur survie.

Côté financement, les besoins sont urgents pour l’exploitation, la mise en congé du personnel et la prise en charge d’autres charges pour 61% des sondés. Durant la période de référence, les chefs d’entreprise ciblés par l’enquête en question se plaignent de la baisse du chiffre d’affaires (CA) avec des proportions différentes. Pour 17% des sondés, 100% du CA est impacté contre 60% pour 8,5% des sondés et 40% pour 7,4%.

C’est dire que la situation se présente dans des conditions très difficiles pour le monde économique. L’enquête, qui reste ouverte, nous révélera d’autres résultats pour le prochain trimestre en attendant les conclusions de la commission nationale de l’évaluation de l’impact de la pandémie sur l’économie installée récemment et dont les données préliminaires font part de grandes pertes pour les entreprises publiques rien qu’entre mars et avril. Ainsi, à titre illustratif, la compagnie aérienne Air Algérie a enregistré 16,31 milliards dinars de pertes au cours de cette période.

Les hôtels privés et les agences de tourisme et des voyages ont relevé quelque 27,3 milliards de dinars, contre 12,07 milliards de dinars pour les activités artisanales. La baisse des produits pétroliers en raison du confinement a fait perdre par ailleurs 20 milliards de dinars pour la Société nationale de commercialisation et de distribution de produits pétroliers (Naftal). Pour juin et juillet, les pertes ne sont pas encore évaluées.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!