Pour sauvegarder les emplois : L’OIT préconise d’équilibrer entre mesures sanitaires, sociales et économiques | El Watan
toggle menu
vendredi, 07 août, 2020
  • thumbnail of elwatan06082020




Pour sauvegarder les emplois : L’OIT préconise d’équilibrer entre mesures sanitaires, sociales et économiques

06 juillet 2020 à 9 h 35 min

Selon l’organisation internationale du travail (OIT), le comportement du marché du travail pour le reste de l’année 2020 et au-delà dépendra des choix que feront les politiques ainsi que de l’évolution de la pandémie dans le futur.

Pour l’organisation, les différents pays ne seront pas forcément confrontés à la même situation. La gravité des problèmes qu’ils doivent résoudre, les outils et les ressources qu’ils peuvent mettre en place varieront de manière considérable.

Mais, le plus important est de trouver «le bon équilibre et le bon enchaînement entre les mesures sanitaires, économiques et sociales afin d’optimiser les résultats obtenus sur le marché du travail de manière durable», analyse l’OIT dans sa dernière étude publiée à l’occasion de son sommet mondial virtuel qui se tient depuis le 1 juillet sous le thème : «Le Covid-19 et le monde du travail : construire un avenir meilleur.» La première partie de la rencontre a concerné l’Afrique avec la participation de plus de 50 ministres africains du travail ou de l’emploi, des représentants d’organisations de travailleurs et d’employeurs et d’organisations internationales.

La situation est alarmante dans ce continent. «Ces vulnérabilités sont particulièrement criantes, avec des niveaux élevés de pauvreté, d’informalité, de chômage des jeunes et de travail des enfants, et une disparité généralisée dans laquelle beaucoup manquent de protection sociale», résume le bureau régional de l’OIT dont les prévisions au deuxième semestre 2020 laissent apparaître une reprise du travail dans ce continent. Mais ce sera plutôt dans l’informel, la région étant connue par ses taux de chômage élevés et de forts taux d’informalité comme c’est le cas en Algérie.

D’où la nécessité de protéger ces travailleurs. «Il est essentiel de mobiliser des ressources et de les distribuer de manière efficace pour traiter les conséquences économiques et sociales très profondes de la pandémie et promouvoir une reprise économique riche en emplois qui s’assure que les travailleurs soient bien protégés sur le lieu de travail», plaide l’OIT, à l’occasion de son sommet. Cette rencontre examine une série de questions, notamment comment promouvoir l’emploi et la productivité dans ce nouvel environnement, ce qui doit être fait pour remédier aux vulnérabilités massives du monde du travail mises en évidence par la pandémie.

Pour la commissaire aux affaires sociales de la Commission de l’Union africaine, Amira El Fadil : «La productivité sera une politique-clé à poursuivre avec vigueur comme moyen de renforcer la résilience des économies et des sociétés. Elle doit s’accompagner de systèmes de gestion participative et d’une redistribution équitable des richesses.»



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!