Les prix ont flambé sur le marché mondial : Forte pression sur les matériels de protection | El Watan
toggle menu
mardi, 11 août, 2020
  • thumbnail of elwatan11082020




Les prix ont flambé sur le marché mondial : Forte pression sur les matériels de protection

10 février 2020 à 9 h 33 min

Si la crise sanitaire engendrée par la propagation du coronavirus a fini par avoir tout son impact sur les économies chinoise et mondiale, elle a, en parallèle, suscité des interrogations sur la capacité des pays à faire face à l’évolution de la propagation des épidémies, notamment dans les pays pauvres.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a d’ailleurs qualifié la semaine dernière l’épidémie «d’urgence de santé publique de portée internationale» et s’est même inquiétée avec des scénarios catastrophes

«La principale raison de cette déclaration n’est pas ce qui se passe en Chine mais ce qui se passe dans d’autres pays. Notre plus grande préoccupation est la possibilité que le virus se propage à des pays dont les systèmes de santé sont plus faibles», a déclaré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, cité par les agences de presse. Le problème se pose notamment pour l’approvisionnement en matériels de protection.

A titre indicatif, la demande de matériel de protection sanitaire, tels que les masques, les blouses et les gants, a été multipliée par 100 et les prix ont grimpé, ce qui a provoqué une grave pénurie, a déploré l’OMS. «Lorsque l’offre est insuffisante et la demande élevée, il peut y avoir de mauvaises pratiques, comme la thésaurisation afin de les vendre encore plus cher, c’est pourquoi nous recommandons la solidarité», a-t-il poursuivi lors d’un point de presse au siège de l’OMS à Genève.

La demande est, selon lui, «jusqu’à 100 fois supérieure à la normale et les prix jusqu’à 20 fois plus élevés», ce qui occasionne des retards d’approvisionnement de quatre à six mois.

Ce qui ouvre paradoxalement de bonnes perspectives aux fabricants et aux distributeurs qui ont ainsi du pain sur la planche en cette période de crise sanitaire pour répondre à la demande en Chine et dans d’autres pays.

Mais aussi pour mettre en application les recommandations de l’OMS dont le premier responsable a appelé les pays et les entreprises à travailler avec l’organisation, et ce, pour garantir une utilisation équitable et rationnelle des fournitures et le rééquilibrage du marché. «Nous avons tous un rôle à jouer pour assurer notre sécurité commune»,
a-t-il précisé.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!